Nid d'hirondelle (Crimée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nid d'hirondelle (homonymie).
Le château du Nid d'hirondelle sur la falaise de l'Aurore.
Le château du Nid d'hirondelle.

Le château du Nid d'hirondelle (en ukrainien : Ластiвчiне гнiздо, Lastivtchine hnizdo) est un château néo-gothique, situé à Gaspra, près de Yalta, sur les bords de la mer Noire, en Crimée. Bâti sur la falaise de l'Aurore, il surplombe la mer d'une quarantaine de mètres de hauteur et constitue un symbole célèbre de la Crimée.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le château fut construit en 1911-1912 par Léonide Sherwood, à l'emplacement d'une première villa en bois construite par un général russe combattant de la guerre russo-turque de 1877-1878. Elle fut nommée au début le château de l'Amour et fut rachetée ensuite par le docteur Tobine, médecin à la Cour de Nicolas II de Russie, puis en 1903 par Mme Rakhmanova, puissante femme d'affaires moscovite. Elle la vendit en 1911 au baron von Steinhel qui possédait des champs de pétrole à Bakou et qui reconstruisit le château actuel en pierres rappelant les châteaux gothiques de son pays natal, l'Allemagne. En 1914, le château devint un restaurant, propriété d'un marchand moscovite du nom de Chélapoutine.

Depuis 1971, le château est un musée ouvert au public, comprenant depuis 1975 un restaurant italien.

On aperçoit des hauteurs le cap d'Ai-Todor et les ruines de la forteresse romaine de Charax. Le château fut l'objet de multiples légendes[Lesquelles ?]  ; il a été peint entre autres par Aïvazovsky[1], Lagorio et Bogolioubov et a servi de décor à plusieurs films soviétiques célèbres.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]