Nicolas d'Oldenbourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Nicolas d’Oldenbourg
Description de cette image, également commentée ci-après

Titres

Prétendant au trône d’Oldenbourg


(39 ans, 1 mois et 10 jours)

Prédécesseur Frédéric-Auguste II, grand-duc d’Oldenbourg
Successeur Antoine-Gunther

Grand-duc héréditaire d’Oldenbourg


(18 ans, 4 mois et 29 jours)

Prédécesseur Frédéric-Auguste
Successeur Abolition de la monarchie
Biographie
Titulature Voir la section consacrée
Dynastie Maison de Holstein-Gottorp
Nom de naissance Nikolaus Friedrich Wilhelm Herzog von Oldenburg
Naissance
Oldenbourg (Empire allemand)
Décès (à 72 ans)
Rastede (Allemagne de l'Ouest)
Père Frédéric-Auguste II, grand-duc d’Oldenbourg
Mère Duchesse Élisabeth-Alexandrine de Mecklembourg-Schwerin
Conjoints Princesse Hélène de Waldeck-Pyrmont
Anne-Marie von Schutzbar genannt Milchling (en)
Enfants Voir la section consacrée
Religion Luthéranisme
Description de cette image, également commentée ci-après

Nicolas, grand-duc héréditaire d’Oldenbourg (en allemand, Nikolaus Erbgroßherzog von Oldenburg), né le à Oldenbourg, dans le grand-duché d'Oldenbourg (sous l’Empire allemand) en tant que duc Nicolas d’Oldenbourg (en allemand, Nikolaus Herzog von Oldenburg) et décédé le à Rastede, en Allemagne de l’Ouest, est un prince allemand de la maison de Holstein-Gottorp.

Fils aîné du grand-duc Frédéric-Auguste II d’Oldenbourg, qui perdit son trône en novembre 1918, il fut le dernier grand-duc héréditaire d’Oldenbourg de l’histoire de la monarchie oldenbourgeoise et le deuxième prétendant au trône.

Famille[modifier | modifier le code]

Le duc Nicolas d’Oldenbourg est le fils aîné de Frédéric-Auguste (1852-1931), à l’époque grand-duc héréditaire d’Oldenbourg (futur grand-duc Frédéric-Auguste II) et la duchesse Élisabeth-Alexandrine de Mecklembourg-Schwerin.

Mariages et descendance[modifier | modifier le code]

Le Nicolas d'Oldenbourg épouse la princesse Hélène de Waldeck et Pyrmont (1899-1948), fille du prince Frédéric de Waldeck et Pyrmont. De leur union naissent 9 enfants :

  • le duc Antoine-Gunther (1923-2014), devenu « duc d’Oldenbourg » en titre à la mort de Nicolas en tant que chef de famille ;
  • la duchesse Rixa (1924-1939) ;
  • le duc Pierre (1926-2016), qui épouse en 1951 la princesse Gertrude von Löwenstein (1926-2011), dont postérité (quatre enfants) ;
  • la duchesse Eilika (1928-2016), qui épouse en 1950 le prince Emich de Leiningen (1926-1991) ;
  • le duc Egilmar (1934-2013) ;
  • le duc Frédéric-Auguste (1936-2017), qui épouse en 1965 la princesse Cécile de Prusse (1942), fille de Louis-Ferdinand de Prusse et de Kira Kyrillovna de Russie (divorcés en 1989, trois enfants). En 1991, il épousa Donata de Castell-Rudenhausen (1950-2015).
  • la duchesse Altburg d'Oldenbourg (née en 1938), qui épouse en 1966 Rudiger, baron Erffa (1936) ;
  • le duc Huno (né en 1940), qui épouse en 1970 la duchesse Félicitée de Mecklembourg-Schwerin (1941), dont postérité (deux enfants) ;
  • le duc Jean (né en 1940), qui épouse en 1971 la comtesse Eilika d'Ortenburg (1942), dont postérité (trois enfants).

Veuf, Nicolas d'Oldenbourg épousa en 1950 Anne-Marie von Schutzbar (1903-1991).

Titulature[modifier | modifier le code]

  •  : Son Altesse le duc Nicolas d’Oldenbourg
  •  : Son Altesse Royale le grand-duc héréditaire d’Oldenbourg
  •  : Son Altesse Royale Nicolas, grand-duc héréditaire d’Oldenbourg

Généalogie[modifier | modifier le code]

Nicolas d'Oldenbourg appartient à la seconde lignée issue de la première branche de la maison d'Oldenbourg-Gottorp. Ces deux lignées sont issues de la première branche de la maison d'Oldenbourg.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]