Nicolas Witkowski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Nicolas Witkowski
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
VivoinVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Nicolas Robert Joseph Marie WitkowskiVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Journaliste, physicien, éditeur ou éditriceVoir et modifier les données sur Wikidata

Nicolas Witkowski, né le à Échauffour et mort le à Vivoin, est un écrivain et éditeur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Parallèlement à une carrière de professeur de physique dans le secondaire, il travaille dans l'édition (Larousse, La Découverte, Le Seuil de 1992 à 2011, Gallimard de 2011 à 2013, où il tente de recréer une collection 'Sciences', puis les éditions Odile Jacob à partir de 2013) et dans le journalisme scientifique (presse, radio, télévision). Il est aussi traducteur [1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

En tant qu'auteur :

  • La Baignoire d'Archimède, petite mythologie de la science, avec Sven Ortoli, Seuil, 1996.
  • Une histoire sentimentale des sciences, Seuil, 2003.
  • Trop belles pour le Nobel, les femmes et la science, Seuil, 2005.
  • Papillonnages, une histoire culturelle du papillon, Seuil, 2007.
  • Petite métaphysique des jouets, éloge de l'intuition enfantine, La Martinière 2011.
  • Science infuse, dictionnaire politique des sciences, Don Quichotte, 2013.

En tant que directeur d'ouvrage :

  • L’État des sciences et des techniques, La Découverte, 1991.
  • Sciences physiques, seconde, Bréal, 2000. (manuel scolaire).
  • Dictionnaire culturel des sciences, Seuil/Regard, 2001.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]