Nicolas Rouvière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Nicolas Rouvière
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (46 ans)
Nationalité
Activité
Critique de bande dessinéeVoir et modifier les données sur Wikidata

Nicolas Rouvière est un universitaire et critique de bande dessinée français, né le [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Maître de conférences à l'université Grenoble-Alpes, ses recherches portent sur la crise de la représentation dans la littérature et sur la didactique de la littérature à l'école.

Agrégé de lettres modernes en 1996, il a soutenu en 2004 sa thèse Astérix ou l’étoile de la raison : une anthropologie comique de l’identité, qui obtient l'année suivante le Prix Le Monde de la Recherche universitaire et a été publiée aux Presses universitaires de France en 2006[2]. En 2008, il a publié un second ouvrage consacré à Astérix chez Flammarion.

Publications[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

  • Astérix ou les lumières de la civilisation, Paris : PUF, coll. « Partage du savoir », 2006.
  • Astérix ou la parodie des identités, Paris : Flammarion, coll. « Champs », 2008.
  • Bande dessinée et Enseignement des humanités (dir.), Grenoble : Ellug, coll. « Didaskein », 2012.

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • En attendant Cyrano, Saint-Martin-d'Hères : Sève, 2013. Théâtre.

Bande dessinée[modifier | modifier le code]

  • Lakaf affole le CAC 40 (scénario), avec Filip Škoda (dessin), Mosquito, 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Rouvière, Nicolas (1973-....), « BnF Catalogue général », sur catalogue.bnf.fr (consulté le 20 septembre 2016)
  2. « Article de presse »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]