Nicolas Ragni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Nicolas Ragni
Description de cette image, également commentée ci-après
Nicolas Ragni
Naissance (43 ans)
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Comédien
Réalisateur
Scénariste
Site internet www.nicolasragni.com

Nicolas Ragni est un réalisateur, scénariste et comédien français, né le en France.

Biographie[modifier | modifier le code]

Nicolas Ragni grandit dans le sud de la France et s'intéresse tôt à l'écriture et à la réalisation.

Il sort diplômé du Conservatoire libre du cinéma français en 2001, où il réalise son premier court métrage Nous ne sommes pas des saints. Il réalise en 2005 le court métrage Câline (mais cruelle) pour lequel il recevra des mains du Président du Jury Claude Miller le 1er prix du Festival Paris Dauphine, décerné à l'unanimité. Le film recevra pas moins de 15 prix en festivals [1]et sera diffusé sur Canal+.

En 2009, il écrit et réalise la série télévisée Nous ne sommes pas des saints, diffusée sur la chaîne Comédie! et Canal+, dans laquelle il joue également [2].

Au théâtre, il joue et met en scène plusieurs pièces dont la comédie Tout baigne ! [3]qui rencontre un grand succès, restant plus de trois ans à l'affiche à Paris et diffusée sur France Télévisions. Il jouera également dans les pièces Un petit jeu sans conséquence au Théâtre du Petit Hébertot, Ils ont cousu le cheval dans les rideaux au Café de la Gare, d'Alil Vardar à la Grande Comédie...

Nicolas Ragni est connu pour prêter régulièrement sa voix à la télévision, pour des films documentaires, des émissions de divertissement, etc. Il travaille un temps avec l'humoriste Jérémy Ferrari (Répondez-lui, On n'demande qu'à en rire).

En 2016, Nicolas Ragni cosigne le scénario du film Les Têtes de l'emploi[4] réalisé par Alexandre Charlot et Franck Magnier, avec au casting Franck Dubosc, Elsa Zylberstein et François-Xavier Demaison[5].

Il réalise également des clips musicaux, principalement de rock et des programmes courts pour la télévision. Il réalise en 2017 le clip Kammthaar pour le groupe Ultra Vomit qui rencontre un énorme succès et comptabilise en peu de temps des millions de vues [6],[7].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Scénariste, auteur et réalisateur[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Voix off télévision, radio, films et documentaires[modifier | modifier le code]

  • Nicolas Ragni prête fréquemment sa voix pour des bandes annonces cinéma, de nombreux spots télé et radio (Quick, Mondial Pare-brise, les bonbons Têtes Brûlées, Macif, Flunch, Audika, Transavia, Unibet, Bexley, Sader, etc.) ainsi que des documentaires (Barbarians Planète+, Taste hunters, les explorateurs du goût Ushuaia Tv, Echo-Logis France 5 et TV5 Monde, Supernature Planète+, Au cœur des tempêtes...).
  • 2018 : Il prête sa voix au film documentaire Frères des arbres de Mundiya Kepanga réalisé par Marc Dozier diffusé sur Arte.
  • 2019-2021 : Il est la voix de l'émission La Chanson Challenge, diffusée sur TF1.
  • 2020 : Il est la voix de l'émission La Playlist des années 2000 : confidences de stars, diffusée sur TMC.
  • 2020-2022 : Il est la voix de plusieurs émissions diffusées sur France Télévision consacrées à Johnny Hallyday, Céline Dion, Renaud... Il prête également sa voix à l'émission Les Enfoirés.

Publicité, discographie, divers[modifier | modifier le code]

  • 2009 : Kiemsa (album Délices) - Voix
  • 2012 : Les Experts de Bacchus - application interactive pour Ipad - Voix
  • Publicités télé et radio : Têtes brûlées, Quick, Astre, Hesperide, Flunch, Transavia.com...
  • 2014 : Audika (spot Tv)
  • 2016 : Yvelines (spot Tv et cinéma), Direct Énergie (spot Tv)

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 2005 : Prix du Jury du Festival Libre Court décerné à l'unanimité et remis par le président du jury Claude Miller pour Câline, mais cruelle (court métrage)
  • 2005 : 1er prix & Prix d'honneur au Festival du court métrage Le Francilien pour Câline, mais cruelle (court métrage)
  • 2006 : Prix du meilleur montage au Festival de Bisccheim pour Câline, mais cruelle (court métrage)
  • 2018 : Prix du meilleur clip (Clip d'ici 2018) au Festival Premier Plan d'Angers décerné au clip Kammthaar (groupe Ultra Vomit) réalisé par Nicolas Ragni

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « CALINE (MAIS CRUELLE) - Le court metrage », sur toutbaigne.chez.com (consulté le )
  2. AlloCine, « Nous ne sommes pas des saints » (consulté le )
  3. « Tout Baigne : la pièce "Tout Baigne" au théâtre Le Temple », sur www.linternaute.com (consulté le )
  4. allociné, « Casting du film Les têtes de l'emploi »
  5. AlloCine, « Nicolas Ragni », sur AlloCiné (consulté le )
  6. a et b [vidéo] Ultra Vomit - Kammthaar - [Clip Officiel - Official Video - Offiziell Videoclip] sur YouTube (consulté le )
  7. (en) Ultra Vomit - Kammthaar sur l’Internet Movie Database.
  8. « PARPAING PAPIER - Acheter Un Œil (Clip Officiel) » (consulté le )
  9. a et b « Nicolas Ragni - Biographie, spectacles, films, théâtre et photos », sur Théâtres et Producteurs Associés (consulté le ).