Nicolas Poliakoff (peintre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Nicolas Poliakoff
Image dans Infobox.
Nicolas Poliakoff au Louvre au début des années 70
Naissance
Décès
(à 76 ans)
Paris
Sépulture
Nationalité
Drapeau : France Française
Activité
Formation
École des beaux-arts de Belgrade, Académie de peinture André Lhote
Maître
Mouvement

Nicolas Poliakoff, né Nikolaï Gueorguiévitch Poliakov (en russe : Николай Георгиевич Поляков) le en Ukraine[Où ?], naturalisé français, décédé le à Paris, est un peintre russe de l’École de Paris. Il est un des représentants du mouvement Cubiste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en Ukraine le , il se forme dans un premier temps à l’École des Beaux-Arts de Belgrade (Yougoslavie), qu’il fréquente d’ à . En , il rejoint Paris où il devient élève d’André Lhote au sein de son Académie de Peinture, 18 rue d'Odessa (14e arrondissement de Paris).

À partir de 1926, il est massier de cette Académie et assistant d’André Lhote jusqu’au décès de celui-ci en 1962.

En 1933 il a fait trois gouaches pour illustrer un manuscrit calligraphié par Guido Colucci de la nouvelle "Un crime" d'Ivan Bounine.

Jusqu’en 1965, il est professeur de peinture à l’Académie.

À partir des années 1930 et jusqu’à son décès, il occupe un atelier au 278, boulevard Raspail à Paris dans le quartier de Montparnasse.

Il était agréé copiste au Musée du Louvre.

Portrait dessiné du peintre russe Nicolas Poliakoff sur son lit de l'hôpital Cochin à Paris le 1er mai 1973. Dessin original de Pablo Altés Aguilera
Portrait du peintre russe Nicolas Poliakoff sur son lit de l'hôpital Cochin à Paris le . Dessin original de Pablo Altés Aguilera.

Ses cendres reposent au cimetière du Père-Lachaise à Paris

Expositions personnelles[modifier | modifier le code]

À Paris[modifier | modifier le code]

  • 1926 : Galerie A. Drouant
  • 1941 : Galerie Montagnac
  • 1936 : Galerie Castelucho-Diana
  • 1943 : Galerie A. Drouant
  • 1959 : Foyer des artistes
  • 1962 : Galerie du Vieux Colombier

À l’étranger[modifier | modifier le code]

  • 1929 : Belgrade (Yougoslavie)
  • 1930 : Boston (États-Unis)

Expositions collectives[modifier | modifier le code]

  • 1926, 1927, 1928 : Salon d'automne, Paris[1]
  • 1926 à 1976 : Salon des Artistes Indépendants à Paris ("Catalogue raisonné du Salon des indépendants 1884-2000"- Jean Monneret)
  • 1926 : exposition de l’académie André Lhote au Sacre du Printemps à Paris
  • 1927 : exposition André Lhote et ses élèves, Claridge Gallery, Londres
  • Décembre 1933 - janvier 1934 : Livres manuscrits, Maison Myrbor, 17, rue Vignon, Paris[2]
  • 1937 : Exposition d’artistes de Montparnasse à la Galerie Pittoresque, 133, boulevard Raspail, Paris (avec d’autres élèves d’André Lhote)
  • 1961 : exposition Les peintres russes de l’Ecole de Paris à la Maison de la Pensée Française (artistes exposants : Adlen, Akopian, Andreenko, Androussov, Annenkov, Benatov, Benn, Blatas, Blond, Boberman, Bogratchew, Chagall, Chapiro, Charchoune, Chwat, Constant, Constant Judith, Delaunay Sonia, Dmitrienko, Garbell, Ghera, Gontcharova, Granovsky, Grimm, Hossiasson, de Hueck, Issaiev, Ivanoff, Kandinsky, Kikoïne, Konstan, Kovner, Kremègne, Lanskoy, Larionov, Lubitch, Mane-Katz, Michonze, Milshtein, Morhange, Naïditch, Nilouss, Orloff, Pailes, Petrova-Léger, Pikelny, Poliakoff Serge, Poliakoff Nicolas, Pougny, Rakine, Ségal, Soutine, De Staël, Staritsky, Sterling, Survage, Tamari, Tcherniavsky, Terechkovitch, Volovick, Zack, Zadkine)

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Patrick-F. Barrer, L'histoire du Salon d'automne de 1903 à nos jours, Éditions Arts et Images du Monde, 1992, page 223.
  2. Maison Myrbor, Livres manuscrits, présentation de l'exposition, 1933

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gérald Schurr, Le guidargus de la peinture, Les éditions de l'amateur, 1980.
  • Patrick-F. Barrer, L'histoire du Salon d'automne de 1903 à nos jours, Éditions Arts et Images du Monde, 1992.
  • Lydia Harambourg, Index des peintres de l'École de Paris, dans L'École de paris, 1945-1965 - Dictionnaire des peintres, Éditions Ides et Calendes, 1993.
  • Dictionnaire Bénézit, Gründ, 1999.

Liens externes[modifier | modifier le code]