Nicolas Pierson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nicolas Pierson, né le 28 janvier 1692 à Apremont-la-Forêt (auj. Meuse) et mort le 26 février 1765 à Pont-à-Mousson (auj. Meurthe-et-Moselle), est un religieux et un architecte lorrain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Nicolas Pierson entre, en 1714, à l'abbaye Sainte-Marie-Majeure de Pont-à-Mousson, en tant que novice. Il devient frère convers, deux ans plus tard. Il s'initie à l'architecture auprès du frère prémontré Thomas Mordillac, et participe à l'œuvre colossale de reconstruction d'églises et d'abbayes entreprise par les Prémontrés lorrains, au XVIIIe siècle. Résidant un temps à l'Abbaye de Rangéval, c'est à Pont-à-Mousson qu'il finit ses jours et meurt, en 1765.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Sa première contribution est sans doute l'achèvement de la reconstruction de l'abbaye Sainte-Marie-Majeure de Pont-à-Mousson, à la fin des années 1710, commencée par Thomas Mordillac. S'en suivent ensuite :

Notes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Philippe Bonnet, Les constructions de l'ordre de Prémontré en France aux XVIIe et XVIIIe siècles, Droz, Genève, 1983, VIII-281 p. (Bibliothèque de la Société française d'archéologie, 15.)