Nicolas Perrault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Perrault.

Nicolas Perrault, né à Paris en 1624 et mort en 1662, est un théologien français docteur en Sorbonne[1].

Présentation[modifier | modifier le code]

Amateur de mathématiques et théologien, il est exclu de la Sorbonne pour ses opinions jansénistes en 1656, en même temps qu'Antoine Arnauld. Il a notamment écrit la Morale des jésuites extraite fidèlement de leurs livres, etc (1667), ouvrage qui a fait en son temps beaucoup de bruit[2]. Il est le frère de Charles Perrault, l'auteur des Contes de ma mère l'Oye, de Claude Perrault, médecin et architecte, et de Pierre Perrault, écrivain.

Sources[modifier | modifier le code]

  1. Charles Perrault, Contes, par Catherine Magnien, Éditions Classiques de Poche
  2. Encyclopédie Larousse du XXe siècle, Paris, 1932

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]