Nicolas Neufchâtel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Neufchâtel.
Nicolas Neufchâtel
Nicolas Neufchâtel 002.jpg

Portrait de l'empereur Maximilien II par Neufchâtel, v. 1566, Kunsthistorisches Museum (Vienne)

Naissance
Décès
Activités

Nicolas Neufchâtel, aussi appelé Lucidel, né vers 1524 et mort après 1567, est un peintre flamand, probablement originaire de Mons en Belgique.

Biographie[modifier | modifier le code]

La première mention documentée concernant Nicolas Neufchâtel date de 1539, année où un certain Colyn van Nieucasteel figure dans les registres de la guilde de Saint-Luc d'Anvers en tant qu'élève de Pieter Coecke van Aelst. L'année suivante, il est signalé à Mons. Il aurait ensuite travaillé à Malines et à Bruges[1]. De 1561 à 1567, il vit à Nuremberg, où il semble qu'il se soit réfugié en raison de ses convictions calvinistes. On ne sait rien de sa biographie après 1567[2].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Portraitiste réputé, il réalise des portraits de notables de Nuremberg qui associent le lyrisme italien d'un Titien, la profondeur psychologique de l'école allemande et un souci du détail typiquement flamand[3].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gonzalès Decamps, A propos du peintre montois Nicolas de Neufchâtel dit Lucidel, in Annales du Cercle archéologique de Mons, Tome XLI, Mons, 1912
  • Louis Piérard, Le peintre Wallon : Nicolas de Neufchatel dit Lucidel, Van Oest, Bruxelles

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Neufchatel (Nicolas) , dit Lucidel, sur larousse.fr
  2. Nicolas de Neufchâtel, sur RKD
  3. Neufchâtel, Nicolas de. Lucidel, sur le site du Prado

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :