Nicolas Lefebvre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Nicolas Lefebvre
Lensemble Badila (Auditorium du musée Guimet) (8255060622).jpg
Naissance
Nom de naissance
Nicolas Lefebvre
Nationalité
Activité
Formation
Mouvement
Influencé par
Distinctions
Prix de l'Ermitage [1]
Site web
Œuvres principales
Collier de Poséïdon

Nicolas Lefebvre né le à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine, France) est un artiste français contemporain.

Biographie[modifier | modifier le code]

À l’âge de 18 ans, il commence un parcours d’études supérieurs à l'IESA et à l’École du Louvre[2] au cours duquel il commence à collaborer avec des marchands d’art comme Jacques Lacoste. Celui-ci l’envoie à Lima au Pérou, à la recherche de mobilier de Jean Royère des années 1950. Lors de cette expédition, il approfondit ses connaissances dans le primitif et le naïf. De retour à Paris, il continue de travailler avec des antiquaires, tels que Jacques Delbos et Axel Vervoordt.

De 2003 à 2005, il assiste à Drouot, le commissaire-priseur Jean-Claude Binoche dans l’organisation de ventes d’Arts précolombiens, d'art africain traditionnel, art d'Océanie et d'Amazonie. Suite à cet apprentissage, il installe, dans le sud de la France, son propre cabinet de curiosités. En s’inspirant du mur de l'atelier d’André Breton. Nicolas Lefebvre fait dialoguer notamment les œuvres de Gaston Chaissac, Jean Dubuffet, Andy Warhol et Jean Cocteau avec des antiquités et d’autres objets de curiosités.

Il était le compagnon de Monica Bellucci[3],[4]. Leur rupture est officialisée le .

Expositions[modifier | modifier le code]

Expositions personnelles[modifier | modifier le code]

Expositions collectives[modifier | modifier le code]

Prix[modifier | modifier le code]

  • Prix de l'Ermitage, 2016 [11]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  • Beaux Arts éditions : Nicolas Lefebvre - Déesses Mère [12]
  • "Looking to the Past for Art Inspiration", Departures Magazine [13]
  • "A quoi est liée l’identité culturelle ? : Art Paris Art Fair.", AfriqueDesignDaily [14]

Références[modifier | modifier le code]