Nicolas Lebrun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Nicolas Lebrun
Image illustrative de l’article Nicolas Lebrun
Nicolas Lebrun au Natureman en 2015.
Contexte général
Sport Triathlon
Période active 1996-2013
Biographie
Nom complet
dans le pays d'origine
Nicolas Lebrun
Nationalité sportive Drapeau de la France France
Nationalité France
Naissance (47 ans)
Lieu de naissance Nice (France)
Taille 1,79 m (5 10)
Poids de forme 66 kg (145 lb)
Club Digne-les-Bains

Nicolas Lebrun, né le à Nice, est un triathlète professionnel français. Il est notamment sacré champion du monde Xterra en 2005.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Né le à Nice, le jeune Nicolas Lebrun passe la majeure partie de son enfance dans le petit village de Peïra-Cava, dans lequel il reste pratiquement illettré jusqu'à ses onze ans[1],[2]. Il quitte son village d'enfance durant son adolescence pour les internats des collèges de Breil-sur-Roya et de Don Bosco à Nice, qui lui permettent d'intégrer le Lycée hôtelier de Nice[1].

Entre 1991 et 2000, il travaille dans des refuges de montagne, ce qui lui permet de financer ses études : en 1992, il obtient son CAP et son BEP Service ; l'année suivante, il reçoit son CAP et son BEP Cuisine, et obtient son Brevet de technicien en hôtellerie (BET)[1]. Il fait son service militaire au 54e régiment d'Hyères, détaché au service des sports[1].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Duathlon[modifier | modifier le code]

Au milieu des années 1990, Nicolas Lebrun se rapproche de la compétition sportive et du duathlon. Très rapidement, le Niçois se montre très compétitif : il termine troisième du championnat de France en 1994[3], et est sacré champion de France en 1996[3], 1998 et 1999[1]. Sélectionné en équipe de France, il termine à la troisième place des championnats du monde de 1997 et est sacré vice-champion en championnats du monde de 1998[1],[4]. En plus de ces résultats s'ajoutent de nombreuses victoires sur le plan national[5].

Il fait son retour au plus haut niveau en duathlon lors de l'année 2004 notamment, où il est sacré une quatrième fois champion de France[1]. Il termine également troisième des Mondiaux de 2004[6].

Triathlon des neiges[modifier | modifier le code]

Après sa première carrière en duathlon, Nicolas Lebrun passe au triathlon d'hiver. Avec un succès certain, car il est sacré double champion du monde de la discipline en 1999 et 2000[1],[7]. Il remporte également quatre titres de champion France dans cette période[7].

Il effectue son retour dans cette compétition à la fin des années 2000, décroche deux titres supplémentaires de champion national en 2010 et 2011[8], est sacré vice-champion du monde en 2008 et termine troisième en 2009[9],[1].

Xterra[modifier | modifier le code]

Au début des années 2000, Nicolas Lebrun s'adonne au cross triathlon et passe sur le circuit Xterra. Troisième en 2002 et deuxième en 2003, il atteint enfin la consécration lors de l'année 2005, où il remporte le titre lors de la finale mondiale Xterra à Maui, recevant même les félicitations du président Jacques Chirac[1],[4]. C'est son meilleur résultat en Xterra, série où il décroche 25 victoires durant sa carrière[1].

En 2013, il est introduit au Hall of Fame du Xterra et en devient le premier triathlète non-américain[10]. Il remporte sa dernière victoire en Xterra en 2013 à Xonrupt-Longemer[11].

Autres compétitions[modifier | modifier le code]

Nicolas Lebrun a également participé et remporté plusieurs compétitions régionales de trail, de VTT, et de triathlon[1]. Il a notamment terminé à la troisième position de l'Ironman 70.3 de Monaco en 2007[12],[13].

Retraite et reconversion[modifier | modifier le code]

Fin 2013, il officialise sa retraite sportive, à l'âge de quarante ans, pour se concentrer sur d'autres activités[14]. Organisateur de plusieurs compétitions sportives, il s'investir dans le club de triathlon de Digne-les-Bains[1]. Mais, avec son organisation OrgaNICOach, il entraîne de nombreux triathlètes, comme René Rovera[14].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Nicolas Lebrun réside à Digne-les-Bains, après avoir passé son enfance à Peïra-Cava[1]. Il parle couramment le français, l'anglais ainsi que l'italien[1],[4].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Le tableau présente les résultats les plus significatifs (podium) obtenus sur le circuit national et international de triathlon, en triathlon d'hiver et en duathlon depuis 1996[1],[4].

Année Compétition Pays Position Temps
2013 Xterra France Drapeau de la France France Gold medal icon.svg Timing
2012 Xterra Italie Drapeau de l'Italie Italie Gold medal icon.svg Timing
Xterra République tchèque Drapeau de la Tchéquie République tchèque Gold medal icon.svg Timing
2011 Xterra USA Drapeau des États-Unis États-Unis Gold medal icon.svg Timing
2010 Xterra France Drapeau de la France France Gold medal icon.svg h 52 min 39 s
2009 Xterra - Championnat du monde - Maui Drapeau des États-Unis États-Unis Silver medal icon.svg h 38 min 17 s
Xterra USA Drapeau des États-Unis États-Unis Gold medal icon.svg Timing
2008 Xterra - Championnat d'Europe Drapeau de l'Italie Italie Silver medal icon.svg Timing
Xterra France Drapeau de la France France Gold medal icon.svg Timing
Xterra République tchèque Drapeau de la Tchéquie République tchèque Gold medal icon.svg Timing
Championnats du monde de triathlon d'hiver Drapeau de l'Allemagne Allemagne Silver medal icon.svg h 39 min 16 s
2007 Xterra Autriche Drapeau de l'Autriche Autriche Gold medal icon.svg Timing
Ironman 70.3 Monaco Drapeau de Monaco Monaco Bronze medal icon.svg h 16 min 32 s
Championnats du monde de triathlon d'hiver Drapeau de l'Italie Italie Bronze medal icon.svg h 39 min 16 s
2006 Xterra Italie Drapeau de l'Italie Italie Gold medal icon.svg Timing
Xterra République tchèque Drapeau de la Tchéquie République tchèque Gold medal icon.svg Timing
Xterra Danemark Drapeau du Danemark Danemark Gold medal icon.svg Timing
2005 Xterra - Championnat du monde - Maui Drapeau des États-Unis États-Unis Gold medal icon.svg h 38 min 19 s
CD d'Embrun Drapeau de la France France Gold medal icon.svg Timing
Xterra Allemagne Drapeau de l'Allemagne Allemagne Gold medal icon.svg Timing
Xterra Autriche Drapeau de l'Autriche Autriche Gold medal icon.svg Timing
2004 Xterra République tchèque Drapeau de la Tchéquie République tchèque Gold medal icon.svg Timing
Championnat du monde de duathlon Drapeau de la Belgique Belgique Silver medal icon.svg h 44 min 41 s
Championnat de France Drapeau de la France France Gold medal icon.svg Timing
2003 Xterra - Championnat du monde - Maui Drapeau des États-Unis États-Unis Silver medal icon.svg Timing
Xterra Allemagne Drapeau de l'Allemagne Allemagne Gold medal icon.svg Timing
Xterra République tchèque Drapeau de la Tchéquie République tchèque Gold medal icon.svg Timing
2002 Xterra - Championnat du monde - Maui Drapeau des États-Unis États-Unis Bronze medal icon.svg Timing
2000 Championnats du monde de triathlon d'hiver Drapeau de l'Espagne Espagne Gold medal icon.svg h 12 min 30 s
1999 Championnats du monde de triathlon d'hiver Drapeau de l'Italie Italie Gold medal icon.svg h 40 min 27 s
Championnat de France Drapeau de la France France Gold medal icon.svg Timing
1998 Championnat du monde de duathlon Drapeau de l'Allemagne Allemagne Silver medal icon.svg h 53 min 50 s
Championnat de France Drapeau de la France France Gold medal icon.svg Timing
1997 Championnat du monde de duathlon Drapeau de l'Espagne Espagne Bronze medal icon.svg h 50 min 30 s
1996 Championnat de France Drapeau de la France France Gold medal icon.svg h 44 min 20 s

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i j k l m n o et p « Nicolas LEBRUN Portrait et références » [PDF], sur organicaoch.fr (consulté le 18 octobre 2015)
  2. « Xterra France : la passe de trois pour Lebrun », sur redaction.triathlete.fr, (consulté le 18 octobre 2015)
  3. a et b « La Fin de l’Orage » [PDF], sur fftri.com, (consulté le 31 octobre 2015), p. 76-77
  4. a b c et d « ITU : Nicolas Lebrun », sur triathlon.org (consulté le 18 octobre 2015).
  5. « Nicolas Lebrun premier haut la main », sur ladepeche.fr, (consulté le 18 octobre 2015)
  6. (en) Eric Schwartz, « Duathlon World Championships », sur duathlon.com, (consulté le 18 octobre 2015)
  7. a et b « Interview de Nicolas Lebrun » [PDF], sur triclair.com, Rillieux, (consulté le 18 octobre 2015)
  8. « Championnats de France de Triathlon des Neiges à Bolquère », sur lourdes-infos.com, (consulté le 18 octobre 2015)
  9. « Nicolas Lebrun sur la ligne de départ des championnats du monde de triathlon des neiges », sur redaction.triathlete.fr, (consulté le 18 octobre 2015)
  10. (en) « Nico Lebrun Inducted Into Xterra Hall Of Fame », sur triathlon.competitor.com, (consulté le 18 octobre 2015)
  11. « Lebrun roi des Vosges », sur lequipe.fr, (consulté le 18 octobre 2015)
  12. « Ironman 70.3 de Monaco », sur swisstriathlon.ch, (consulté le 18 octobre 2015)
  13. (en) « Zamora and Louison win in Monaco », sur ironman.com, (consulté le 18 octobre 2015)
  14. a et b « XTerra France 2014 : Interview de Nicolas Lebrun, vainqueur 2013 (exclu) », sur meltyxtrem.fr, (consulté le 18 octobre 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]