Nicolas Ier de Mecklembourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Nicolas Ier de Mecklembourg (également connu sous le nom de Niklot II); né avant 1164 – tué le , près de Waschow, localité désormais incluse dans Wittendörp), il fut coseigneur du Mecklembourg de 1178 jusqu'à sa mort.

Origine[modifier | modifier le code]

Niklot/Nicolas est le fils de Vratislav/Wertislaw, prince des Abodrites de la région de Werle. Il combat allié avec les danois et Frédéric Barberousse à qui il avait rendu l'Hommage féodal en 1181 contre Henri le Lion qui avait fait pendre publiquement son père en 1164.

Entre 1183 et 1185, il est de nouveau en guerre contre son cousin Henri Ier Borwin le fils et héritier de Pribislav Ier. Nicolas est toujours appuyés par ses alliés danois alors que Henri Ier Borwin de Mecklembourg ne bénéficie d'aucune aide extérieure. Le roi Knut VI de Danemark met à profit ce manque de soutien pour renforcer ses positions sur le côte de la mer Baltique. En 1185, Nicolas Ier et Henri Ier Borwin acceptent de se reconnaître les vassaux de Knut VI. En retour le roi de Danemark inféode Nicolas Ier de la seigneurie de Rostock. Le il souscrit une charte des donations au monastère de Doberan.

Le , Nicolas Ier et Henri Ier Borwin, désormais alliés combattent à la bataille de Waschow, lors d'une guerre contre le comte Adolphe III de Holstein. Les Mecklembourgeois son vainqueurs, et prennent le contrôle de la région qui constitue actuellement le sud-ouest du Mecklembourg mais Nicolas Ier est tué lors du combat. Les sources ne donnent aucune information sur une éventuelle alliance ou postérité.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) & (de) Peter Truhart, Regents of Nations, K. G Saur Münich, 1984-1988 (ISBN 359810491X), Art. « Mecklenburg / Mecklenburg-Rostock + Werle Cap. Rostock », p.  2.429.

Lien externe[modifier | modifier le code]