Nicolas Huet le Jeune

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Huet.
image illustrant un peintre image illustrant français
image illustrant un dessinateur ou un illustrateur image illustrant un graveur
Cet article est une ébauche concernant un peintre français, un dessinateur ou un illustrateur et un graveur.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Nicolas Huet le Jeune
Naissance
Décès
Activités
Maître
Père

Nicolas Huet, né en 1770 à Paris où il est mort le 26 décembre 1830, est un peintre, dessinateur et graveur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Nicolas Huet était l'aîné de Jean-Baptiste Huet, fils de Nicolas Huet l'Ancien, tous peintres et graveurs de la vie animale, ainsi que François Huet (1772-1813), frère et sœur de Nicolas Huet, et Jean-Baptiste Huet II (né en 1772). En 1792, il et ses deux frères se sont enrôlés avec les volontaires de Seine-et-Oise ; Il devint lieutenant et prit part à la bataille de Jemappes. Il a également participé à l’exploration scientifique et artistique de l’Égypte de Napoléon entre 1798 et 1801, illustrant ensuite le rapport du gouvernement. Huet était un aquarelliste et graveur qualifié, qui a acquis une réputation de dessinateur d'histoire naturelle. En octobre 1804, après la mort d'Oudinot, il est désigné peintre au Muséum d'histoire naturelle et à la ménagerie – collection d'animaux, d'oiseaux et de plantes – de l’Impératrice Joséphine, dont beaucoup sont représentés par Huet. Il a également illustré les travaux des naturalistes Étienne Geoffroy Saint-Hilaire et Georges Cuvier.

Huet a produit pour la bibliothèque du Muséum d'histoire naturelle une série de 246 dessins sur vélin, publiés en 1808 sous le titre « Collection de mammifères du Muséum d'histoire naturelle ». De 1823 à sa mort, Huet fut « professeur d'iconographie des animaux » et continua à exposer des dessins et des aquarelles d'animaux dans divers salons jusqu'à peu de temps avant sa mort. Il a également été chargé de créer des dessins élaborés d'animaux, souvent sur vélin, pour des notables comme Frédéric-Auguste II de Saxe, l'officier André Masséna, le prince d'Essling et le duc de Rivoli.

Lambert Frères publient un certain nombre de ses images, gravées par son frère Jean-Baptiste, qui a également gravé les représentations de mammifères par Nicolas. Il a également illustré l’Histoire naturelle des mollusques terrestres et fluviatiles et Nouveau recueil des planches colorées d'oiseaux. À la mort de Gerard van Spaendonck en 1822, Nicolas et Pierre-Joseph Redouté ont pris en charge le cours d'iconographie au Muséum d'histoire naturelle.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :