Nicolas Courtois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Courtois.
image illustrant un cryptologue
Cet article est une ébauche concernant un cryptologue.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Nicolas Courtois
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Nicolas Tadeusz Courtois, né le à Lębork en Pologne, est un cryptologue avec la double nationalité française et polonaise[1]. Son travail se concentre sur les cryptosystèmes et la cryptanalyse basée sur les équations polynomiales à plusieurs variables sur les corps finis.

Biographie[modifier | modifier le code]

Nicolas Courtois obtint un doctorat en cryptographie à l'Université Pierre-et-Marie-Curie en sous la direction de Sami Harari.[2]

Avec Josef Pieprzyk, Nicolas Courtois fut à l'origine du concept d'attaque XSL[3], une méthode théorique pouvant potentiellement casser AES et qui a été critiquée par plusieurs experts en cryptologie après sa publication en .

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (pl) « Polak złamał szyfr londyńskiego metra » (consulté le ).
  2. (en) « Nicolas Courtois », The Mathematics Genealogy Project (consulté le ).
  3. (en) Nicolas T. Courtois et Josef Pieprzyk, « Cryptanalysis of Block Ciphers with Overdefined Systems of Equations » [« Cryptanalyse des chiffrements par blocs à l'aide de systèmes d'équations surdéterminés »], Cryptology ePrint Archive « Report 2002/044 »,‎ (lire en ligne [[ps],[PDF]]).

Liens externes[modifier | modifier le code]