Nicolas Courtois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Courtois.

Nicolas Tadeusz Courtois, né le à Lębork en Pologne, est un cryptologue franco-polonais[1]. Son travail se concentre sur les cryptosystèmes et la cryptanalyse basée sur les équations polynomiales à plusieurs variables sur les corps finis.

Biographie[modifier | modifier le code]

Nicolas Courtois obtint un doctorat en cryptographie à l'université Pierre-et-Marie-Curie en sous la direction de Sami Harari[2],[3].

Avec Josef Pieprzyk, Nicolas Courtois fut à l'origine du concept d'attaque XSL[4], une méthode théorique pouvant potentiellement casser AES et qui a été critiquée par plusieurs experts en cryptologie après sa publication en .

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (pl) « Polak złamał szyfr londyńskiego metra » (consulté le ).
  2. (en) « Nicolas Courtois », The Mathematics Genealogy Project (consulté le ).
  3. Notice de la thèse sur theses.fr
  4. (en) Nicolas T. Courtois et Josef Pieprzyk, « Cryptanalysis of Block Ciphers with Overdefined Systems of Equations » [« Cryptanalyse des chiffrements par blocs à l'aide de systèmes d'équations surdéterminés »], Cryptology ePrint Archive « Report 2002/044 »,‎ (lire en ligne [[ps],[PDF]], consulté le 22 décembre 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]