Nicolas Auguste Tissot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Indicatrices de Tissot sur une projection de Mercator.

Nicolas Auguste Tissot (Nancy - 1897) est un cartographe français. Il s'est intéressé aux déformations engendrées par les projections cartographiques et a inventé l'indicatrice qui porte son nom.

Il fut professeur de mathématique au Lycée Saint-Louis et examinateur d'admission (répétiteur) à l'École polytechnique[1],[2].

Publications[modifier | modifier le code]

  • M. A. Tissot[3], Mouvement d'un point matériel pesant sur une sphère. Suivi de Sur la détermination des orbites des planètes et des comètes, Paris, Bachelier,‎ (lire en ligne)
  • M.A. Tissot, « Géodésie. Sur les altérations d'angles et de distances dans le développement modifié de Flamsteed », Journal de l'École impériale polytechnique,‎ 1856 (lire en ligne)
  • M. A. Tissot, « GÉODÉSIE. — Sur les cartes géographiques. », C.R. Hebd. Seances Acad. Sci., vol. 50,‎ janvier-juin 1860, p. 474 (lire en ligne)
  • M. A. Tissot, « Démonstrations nouvelles du théorème de Legendre sur les triangles sphériques dont les côtés sont très-petits vis-à-vis du rayon de la sphère », Nouvelles annales de mathématiques (en),‎ 1862 (lire en ligne)
  • Auguste Tissot, Mémoire sur la représentation des surfaces et les projections des cartes, Gauthier-Villars, 1881

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Il y interrogea Henri Poincaré (voir Gaston DARBOUX, « Éloge historique d'Henri Poincaré »,‎ 1913 (consulté en )).
  2. (notice BnF no FRBNF13597240s)
  3. On trouve souvent des M. A. Tissot pour « Monsieur Auguste Tissot » plutôt que des N. A. Tissot (Nicolas Auguste).