Nicolas et Bruno

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Nicolas & Bruno)
Aller à : navigation, rechercher
Nicolas Charlet et Bruno Lavaine en compagnie de Valérie Donzelli, à une avant-première du film Le Grand Méchant Loup.

Nicolas et Bruno est un duo de réalisateurs, scénaristes, dialoguistes, créateurs, français composé de Nicolas Charlet et Bruno Lavaine, tous deux nés en 1970.

Biographie[modifier | modifier le code]

Nicolas et Bruno ont débuté en écrivant et en réalisant des clips musicaux et des films publicitaires dans les années 1990. On leur doit notamment une publicité pour les friandises Daim, primée à plusieurs reprises, qu'ils écrivent avec Frédéric Beigbeder chez Young & Rubicam. On leur doit aussi les clips du groupe américain "Big Soul".

Ils collaborent ensuite avec Thierry Ardisson à la conception et à l'habillage de la chaîne de télévision Free One.

En 1997, ils créent Amour, gloire et débats d'idées, une série de sketches diffusés dans Le Vrai Journal sur Canal+, où ils détournent une telenovela vénézuélienne dont les personnages se déchirent sur des sujets d'actualité française.

C'est en septembre 1998 qu'est diffusé dans Nulle part ailleurs le premier Message à caractère informatif, une série de 318 sketches devenus cultes où les deux auteurs-réalisateurs doublent des employés de bureau des années 1970 à partir de véritables films institutionnels de l'époque. Y figurent notamment Jean-Christian Ranu, Didier Leguélec et autres Berthier, personnages fictifs d'un monde gris et administratif symbolisé par leur entreprise fétiche, la COGIP.

Nicolas Charlet
Description de cette image, également commentée ci-après

Nicolas Charlet (en bas en polo bleu) en compagnie de Bruno Lavaine, Valérie Donzelli, Fred Testot, Linh Dan Pham, Gilles Gaston-Dreyfus, Marie-Christine Barrault, et Léa Drucker, à une avant-première du film Le Grand méchant loup

Nom de naissance Nicolas Charlet
Naissance (46 ans)
Versailles
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession réalisateur
scénariste
dialoguiste
Acteur
Acteur de doublage
Films notables Le Grand méchant loup
99 francs
La Personne aux deux personnes
Séries notables Message à caractère informatif
Amour, gloire et débats d'idées
Le Bureau

Après des collaborations avec Édouard Baer, Alain Chabat et Gérard Jugnot, ils signent l'adaptation (scénario et dialogues) du roman de Frédéric Beigbeder 99 francs pour le cinéma et réalisent pour Canal+ la série Le Bureau, adapté de la série britannique The Office, avec François Berléand dans le rôle principal.

En 2007 ils écrivent et réalisent leur premier long-métrage, La Personne aux deux personnes, une comédie avec Daniel Auteuil, Alain Chabat et Marina Foïs, produite par Alain Chabat (Chez Wam, sortie le ).

En octobre 2008, ils écrivent et réalisent le clip du single de Julien Doré, Figures imposées (extrait de l'album Ersatz), entrechat « ultra kitsch » entre Fame et Dirty Dancing, avec Catherine Deneuve, Églantine Rembauville, Clément Sibony et Christian Morin.

En mai 2009, ils réalisent un clip humanitaire à but lucratif au profit des traders en difficulté : Save The Traders est tourné en studio avec trente véritables traders des marchés internationaux.

Le 7 juillet 2009, Canal+ leur confie une soirée carte blanche, La Nuit de la COGIP, à l'occasion de la première diffusion de leur premier long-métrage, La Personne aux deux personnes. Trois heures de programme en direct du siège social de la COGIP, avec de nombreux extraits de Message à caractère informatif, des comédies musicales de bureau, des télénovelas économiques, un making-of des Messages à Caractère Informatif de trente minutes, des plateaux exclusifs, des cours de danse de bureau, une série américaine, un entretien avec Christophe Dejours et pleins de moments de moustaches et de cravate pour une nuit annoncée comme « vraiment très très intéressante ! »

Le 10 juillet 2013 sort leur second long métrage pour le cinéma en tant que scénaristes et réalisateurs: Le Grand méchant loup[1], une relecture très personnelle du célèbre conte traditionnel Les Trois Petits Cochons avec Benoît Poelvoorde, Fred Testot, Kad Merad, Charlotte Le Bon, Valérie Donzelli, Zabou Breitman, et Léa Drucker, produit par Éric Altmayer et Nicolas Altmayer (pour Mandarin Cinéma).

Le 4 novembre 2014, dans le cadre de ses 30 ans, Canal Plus confie à des personnalités historiques de la chaîne des programmes originaux. Canal leur propose un long métrage autour du thème du cinéma X qui fit les grandes heures de la chaîne cryptée. Ils créent Message à caractère pornographique[2] un film de montage et de détournement de 62 minutes sur le principe du Message à caractère informatif mais à partir d'extraits de films pornographiques[3], film par la suite distribué dans les salles sous le titre À la recherche de l'ultra-sex. Dans cette comédie, les deux réalisateurs interprètent toutes les voix, assurent le montage, les bruitages, etc[4],[5]. Un film produit par Arno Moria et David Frenkel (Synecdoche).

Le 6 et le 10 novembre 2014, ils sont invités par le Palais de Tokyo pour deux soirées consacrées à leur travail[6],[7] : deux avant-premières de À la recherche de l'ultra-sex suivies d'une Master Class devant un public de 450 personnes, avec des doublages en direct, une dégustation de porn-food et un débat avec le public[8].

Le 11 décembre 2014, l'ARP (Société des acteur-réalisateurs-producteurs) organise au Cinéma des cinéastes une double projection exceptionnelle[9] du Grand Détournement de Michel Hazanavicius et de la nouvelle version-salle du film de Nicolas et Bruno, rebaptisée À la recherche de l'ultra-sex.

En mars 2015, le Festival international de films de Fribourg sélectionne pour la première fois le film, pour une projection de minuit. Nicolas et Bruno y prolongent l'expérience du happening autour de la projection, avec une chorégraphie du Robot Daft-Peunk (un des personnages du film) et un atelier où le public peut venir s'essayer au doublage sur des extraits de À la recherche de l'ultra-sex. C'est le début d'une grande tournée: l'Ultra-Sex-Tour[10]. Un peu partout en France et en Suisse, des salles programment le film : Lyon (en plein air au Transbordeur), Amiens, Poitiers, Marseille, Metz, Montpellier, Villeneuve-d'Ascq, Guéret, Lausanne, Avignon, Dunkerque[11], Toulouse, etc. Au Luminor à Paris, le film est projeté en résidence[12] tous les samedis soirs à partir de juin 2015[13].

Le 5 juin 2015 , une grande soirée événement[14] est organisée autour du film au Max Linder Panorama, avec une animation assurée par les deux réalisateurs, la projection du faux making-of inédit en salle, Dans les coulisses du Message à caractère informatif, et une démonstration de doublage en direct devant 650 personnes par Tabatha Cash et les célèbres comédiens de doublage Patrick Poivey (Bruce Willis), Lionel Henry (Eddie Murphy), Éric Missoffe (Scoubidou) et Gilbert Levy (Moe dans Les Simpson).

Le 30 septembre 2015, In Search of the Ultra-Sex (version sous-titrée de À la recherche de l'ultra-sex) est projeté aux États-Unis à Austin (Texas) dans le cadre du Fantastic Fest où il est sélectionné[15],[16],[17], puis le 3 octobre à l'American Cinematheque (en) à Hollywood, dans le célèbre Grauman's Egyptian Theatre (en), lors du Beyond Fest[18]. Le film est également sélectionné à l'Ithaca International Film Festival de New York[19], au Festival international du film grolandais à Toulouse, au Festival du film de fesses de Paris[20] (film de clôture) et au Festival international du film indépendant de Bordeaux[21], pour des projections de minuit exceptionnelles hors compétition avec intervention des réalisateurs.

Le 30 octobre 2015, sort en e-cinema Vampires en toute intimité[22], la version française[23] du faux-documentaire déjà culte What We Do in the Shadows de Taika Waititi et Jemaine Clement, dont Wild Bunch a confié l'adaptation à Nicolas et Bruno sous forme de carte blanche[24],[25] : une « Version française originale » entièrement réécrite, à la fois fidèle et originale, pour laquelle les deux auteurs-doubleurs se sont adjoint les voix d'Alexandre Astier, Fred Testot, Bruno Salomone, Julie Ferrier, Zabou Breitman et Jérémie Elkaïm

Pour le printemps 2016, est annoncée la sortie de L'Idéal, la suite[26] de 99 Francs, réalisé par Frédéric Beigbeder, avec qui ils co-signent le scénario et les dialogues[27].  

Filmographie[modifier | modifier le code]

Auteurs et réalisateurs[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Clip[modifier | modifier le code]

Scénaristes au cinéma[modifier | modifier le code]

Voix[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Grand Méchant Loup (2015), un film de Nicolas Charlet, Bruno Lavaine | Premiere.fr », sur www.premiere.fr (consulté le 20 février 2016)
  2. Olivier Dumons, « L’ultra-sex a disparu ! », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)
  3. « Les Inrocks - “Message à caractère pornographique”: l'avant première », sur Les Inrocks (consulté le 20 février 2016)
  4. « Les Inrocks - "Message à caractère pornographique": les coulisses », sur Les Inrocks (consulté le 21 octobre 2015)
  5. « Nicolas et Bruno font du X », sur Canalplus.fr, (consulté le 21 octobre 2015)
  6. « Faut-il mater le boulard du samedi soir ? », sur mouv', https://plus.google.com/105165565192179285093 (consulté le 21 octobre 2015)
  7. « Message à Caractère Pornographique », sur Canalplus.fr (consulté le 21 octobre 2015)
  8. « VIDEOS. Canal + détourne le X dans un Message à caractère pornographique », sur LExpress.fr (consulté le 20 février 2016)
  9. « Nicolas & Bruno - Photos du journal | Facebook », sur www.facebook.com (consulté le 22 octobre 2015)
  10. « Photos du journal - À la recherche de l'ultra-sex - Officiel | Facebook », sur www.facebook.com (consulté le 22 octobre 2015)
  11. « Dunkerque: « À la recherche de l'ultra-sex » au Studio 43: «Un hommage rigolo à ce cinéma méconnu qu’est le porno des années 70/80» », sur La Voix du Nord (consulté le 21 octobre 2015)
  12. « [Critique] À la recherche de l'ultra-sex, de Nicolas & Bruno », sur GentleGeek (consulté le 22 octobre 2015)
  13. « Luminor Hotêl de Ville - Cinéma d'Art et d'Essai », sur www.luminor-hoteldeville.com (consulté le 21 octobre 2015)
  14. « À la recherche de l'ultra-sex : le porno-rigolo de Nicolas & Bruno débarque au Max Linder », sur AlloCiné, https://plus.google.com/115276403123335423498/ (consulté le 22 octobre 2015)
  15. (en) « Beyond Fest Review: 'In Search of the Ultra-Sex' is the Ultimate Sex Tape Supercut | Entertainment News, Reviews, Interviews, MMA, Cosplay and more! », sur Entertainment News, Reviews, Interviews, MMA, Cosplay and more!, https://plus.google.com/b/103879117965428209402/103879117965428209402/posts (consulté le 21 octobre 2015)
  16. Jen Yamato, « Inside the Year’s Craziest Sci-Fi Sex Flick », sur The Daily Beast, (consulté le 21 octobre 2015)
  17. (en) « Fantastic Fest 2015 Review: IN SEARCH OF THE ULTRA-SEX, Both Smarter And Dumber Than It Sounds », sur TwitchFilm (consulté le 21 octobre 2015)
  18. (en) « Fantastic Fest ’15: ‘In Search of the Ultra-Sex’ is a great midnight aphrodisiac », sur PopOptiq (consulté le 21 octobre 2015)
  19. « Complete Line-up | Ithaca International Film Festival », sur ithacafilmfestival.com (consulté le 21 octobre 2015)
  20. « Festival du Film de Fesses – 2è édition | Critique Film », sur www.critique-film.fr (consulté le 21 octobre 2015)
  21. « FIFIB 2015 - Focus Nicolas et Bruno » (consulté le 21 octobre 2015)
  22. « Vampires en toute intimité - Le Film », sur Vampires en toute intimité - site officiel du film (consulté le 30 octobre 2015)
  23. « Vampires en toute intimité : quand Nicolas et Bruno s'emparent de la VF d'une comédie sur les vampires », sur AlloCiné, https://plus.google.com/115276403123335423498/ (consulté le 30 octobre 2015)
  24. « Bande-annonce de Vampires en toute intimité, la comédie vampirique doublée par Nicolas et Bruno », sur Premiere.fr (consulté le 21 octobre 2015)
  25. « Vampires en toute intimité », sur Écran Large (consulté le 21 octobre 2015)
  26. « L'Idéal : un teaser pour la suite de 99 Francs avec Gaspard Proust », sur Premiere.fr (consulté le 22 octobre 2015)
  27. « 99 francs : la suite se dévoile avec un premier trailer », sur Konbini France (consulté le 22 octobre 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]