Nicolaes Eliaszoon Pickenoy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nicolaes Eliaszoon Pickenoy
Nicolaes Eliasz. Pickenoy - Self-Portrait at the Age of Thirty-Six - WGA17440.jpg

Autoportrait à 36 ans, 1627
Musée du Louvre, Paris
Naissance
Décès
Activité
Lieu de travail

Nicolaes Eliasz. Pickenoy ou Nicolaes Eliaszoon Pickenoy (1588, Amsterdam - 1650/1656, Amsterdam)[1] est un peintre néerlandais d'origine flamande du siècle d'or. Il est connu pour ses peintures de portraits et de scènes religieuses.

Biographie[modifier | modifier le code]

Nicolaes Eliasz. Pickenoy est né en 1588 à Amsterdam aux Pays-Bas.

Il est le fils d'un constructeur de bâtiments d'Anvers, Elias Claeszoon Pickenoy, qui a quitté Anvers et s'est installé à Amsterdam avant sa naissance. Il a probablement étudié la peinture auprès de Cornelis van der Voort. En 1621, il épouse Levijntje Bouwens, une orpheline de 21 ans, avec qui il a dix enfants dont deux sont morts en en bas âge. L'artiste a peint de nombreux portraits de personnes célèbres tels que Nicolaes Tulp, Cornelis de Graeff, Maarten Tromp and Jochem Hendrickszoon Swartenhont, l'époux d'Elisabeth Bas. Il a également peint des portraits groupés de la garde civile hollandaise (en néerlandais : schutterstukken), et des portraits groupés des régents de l'orphelinat. Il a collaboré avec Rembrandt, qui est voisin de son atelier, sur plusieurs œuvres dans les années 1630. Il a vraisemblablement enseigné la peinture au peintre Bartholomeus van der Helst.

Il meurt à Amsterdam entre 1650 et 1656.

Œuvres[modifier | modifier le code]


Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :