Nicola Pellow

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nicola Pellow
NPellow.jpg
Biographie
Activités

Nicola Pellow est une informaticienne, quia été membre du projet WWW (ou WorldWideWeb à l'origine) au CERN et a travaillé avec Tim Berners-Lee[1] et Henrik Nielssen[2]. Elle joignit le projet en novembre 1990, alors qu'elle étudiait en mathématiques à Leicester Polytechnic[1],[3]. Pour quelques mois en 1991, son application LMB fut le moyen le plus accessible de consulter le Web naissant.

Histoire[modifier | modifier le code]

Presque immédiatement après que Berners-Lee eut complété la première version de son navigateur (ou fureteur) graphique appelé WorldWideWeb sur la plate-forme NeXT[4] ((« build » le 25 décembre 1990, présenté le 26 février 1991), Pellow fut recrutée par ce dernier pour écrire un navigateur textuel[3] appelé WWW Line Mode Browser[5],[6] qui pourrait fonctionner sur d'autres systèmes informatiques[1],[6],[7] que le NeXT (« build » en janvier 1991, présenté le 8 avril 1991). L'équipe du WWW porta le fureteur sur différents systèmes, de Unix à Microsoft DOS, pour que n'importe qui puisse accéder au Web, qui consistait alors surtout dans le répertoire téléphonique du CERN.

Ce qui a fait la force du www est d'être délibérément simple afin de fonctionner sur toutes les plateformes informatiques majeures connues à l'époque et offrir des accès HTTP, FTP et TELNET parmi d'autres. Il est si simple qu'un terminal avec un écran capable seulement de montrer 24 lignes de 80 caractères, sans souris, pouvait le faire fonctionner[2].

Curieusement, Pellow n'était pas une grande fan de la technologie hypertexte. Pellow se rappelle avoir peu d'expérience avec les langages de programmation, « ...à part l'utilisation d'un peu de Pascal et de FORTRAN, ce qui faisait partie de mes cours. »[3].

Elle quitta le CERN à la fin août 1991, mais retourna après avoir obtenu son diplôme en 1992, et travailla avec Robert Cailliau sur le MacWWW[8],[9], un fureteur pour le Mac[10],[11].

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Nicola Pellow » (voir la liste des auteurs).

  1. a, b et c « Ten Years Public Domain for the Original Web Software », CERN (consulté le 21 juillet 2010)
  2. a et b (en) dkernohan, « Ada Lovelace Day: Nicola Pellow », sur Followers of the Apocalypse, (consulté le 16 mars 2017)
  3. a, b et c Gillies, James; Cailliau, R., How the Web was Born: The Story of the World Wide Web, Oxford University Press, , 6 p. (ISBN 0192862073)
  4. Capture d'écran du premier web browser de TBL
  5. Une vue du line mode browser de Nicola Pellow
  6. a et b « Dream team of web developers to recreate line-mode browser | CERN », sur home.cern
  7. Matthew Lasar, « Before Netscape: the forgotten Web browsers of the early 1990s », Ars Technica, (consulté le 8 janvier 2014)
  8. « MacWWW: the first web browser for the Apple Macintosh platform », sur www.internet-guide.co.uk
  9. Capture d'écran du premier fureteur Mac
  10. Bill Stewart, « Web Browser History », Living Internet (consulté le 2 juin 2010)
  11. Tim Berners-Lee, « Macintosh Browser », World Wide Web Consortium, (consulté le 2 juin 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]