Nicola Mazza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nicola Mazza
Image illustrative de l’article Nicola Mazza
Vénérable
Naissance
Vérone
Drapeau de la République de Venise République de Venise
Décès (à 75 ans) 
Vérone
Modèle:Royaume de Lombardie-Vénitie
Vénéré par Église catholique romaine

Nicola Mazza, né le à Vérone et mort le dans cette même ville, est un prêtre catholique italien, fondateur de plusieurs instituts d'éducation. Il est reconnu comme vénérable par le pape François en 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

Éducation[modifier | modifier le code]

Disciple du père Antonio Cesari et ami de saint Gaspard Bertoni, sa vocation mûrit et il prend conscience des besoins des plus pauvres. Désireux de toujours satisfaire la volonté de Dieu dans la prière, la recherche de générosité et de justice, il considère que la société doit offrir aux jeunes d'origine modeste la possibilité de développer pleinement leurs compétences. Il crée ainsi un institut masculin pour accompagner les élèves jusqu'au plus haut niveau d'études qui leur soit accessible et un institut féminin afin de former les filles à la vie de famille.

Missions[modifier | modifier le code]

En 1857, il participe aux missions en Afrique centrale en y envoyant un groupe de six missionnaires, composé des pères Giovanni Beltrame, Francesco Oliboni (it), Angelo Melotto (it), Alessandro Dal Bosco (it) et Daniel Comboni ainsi que du laïc Isidoro Zilli. L'une des idées de Don Mazza est que l'évangélisation de l'Afrique doit être réalisée par les Africains eux-mêmes. C'est ainsi qu'il héberge et forme plusieurs Africains dans le but de les voir évangéliser leur pays.

Mort et postérité[modifier | modifier le code]

En juillet 1865, la santé de Don Mazza se dégrade et il meurt le 2 août suivant à Vérone.

Le , le pape François, à la fin de l'enquête de la Congrégation pour la cause des saints, confirme l'héroïcité de ses vertus. Il reçoit alors le titre de Vénérable.

Références[modifier | modifier le code]