Nicolás Jarry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nicolas Jarry et Jarry.

Nicolás Jarry
Image illustrative de l’article Nicolás Jarry
Nicolás Jarry à Wimbledon en 2017
Carrière professionnelle
2014
Nationalité Drapeau du Chili Chili
Naissance (23 ans)
Santiago
Taille 1,98 m (6 6)
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Entraîneur Martín Rodríguez
Gains en tournois 1 960 670 $
Palmarès
En simple
Titres 1
Finales perdues 2
Meilleur classement 38e (22/07/2019)
En double
Titres 2
Finales perdues 0
Meilleur classement 40e (18/03/2019)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/64 1/64 1/32 1/32
Double 1/8 1/4 1/8 1/4

Nicolás Jarry, né le à Santiago, est un joueur de tennis chilien, professionnel depuis 2014.

Carrière[modifier | modifier le code]

Ses parents, reconvertis dans le milieu des affaires, ont été joueurs professionnels de beach-volley. Son père Allan a participé au premier championnat du monde en 1997. Il est le petit-fils de l'ancien joueur Jaime Fillol, quart de finaliste à l'US Open en 1975.

Lauréat de 15 tournois junior, Nicolás Jarry obtient ses principaux résultats en double avec Cristian Garín à savoir un titre à la Yucatan Cup, l'Eddie Herr et l'Orange Bowl en 2012 et une finale à Roland-Garros en 2013. En simple, il est sacré champion d'Amérique du Sud à La Paz.

Il progresse rapidement chez les professionnels au cours de la saison 2014 puisqu'il remporte deux tournois ITF et atteint la finale du tournoi Challenger de Quito. Il se blesse néanmoins en 2015 et chute au classement. Vainqueur de quatre nouveaux tournois en 2016 dont trois consécutifs au Chili, il se révèle au cours de la saison 2017 en s'imposant à trois reprises en Challenger à Medellín, Quito et Santiago sur cinq finales jouées. Il débute en Grand Chelem à Roland-Garros où il s'incline en quatre sets contre Karen Khachanov, ainsi qu'à Wimbledon. Il termine l'année dans le top 100, soit un gain de 300 places en un an.

Il représente depuis 2013 le Chili en Coupe Davis et participe notamment aux barrages du Groupe Mondial contre le Canada en 2016.

2018. Très bon début de saison en Amérique du Sud dont finale à São Paulo[modifier | modifier le code]

Il atteint les quarts de finale à l'Open d'Équateur début 2018 en battant Facundo Bagnis et Stefano Travaglia puis est battu par Roberto Carballés Baena, futur vainqueur. Il remporte dans le même temps le titre en double avec Hans Podlipnik-Castillo.

Il réussit une grosse semaine à l'ATP 500 de Rio de Janeiro, en parvenant jusqu'au dernier carré après des victoires sur Guillermo García-López (6-3, 7-63), puis la tête de série numéro 4, Albert Ramos-Viñolas (7-5, 6-3) et en quart, la tête de série numéro 7, Pablo Cuevas sur le même score. Il est battu par Diego Schwartzman 7-5, 6-2.

Il atteint sa première finale peu de temps après à São Paulo. Il bat coup sur coup Dušan Lajović, Guido Pella, Albert Ramos-Viñolas (tête de série no 1) et Horacio Zeballos. En finale, il perd contre Fabio Fognini, 1-6, 6-1, 6-4.

2019. 1er titre à Båstad et finale à Genève[modifier | modifier le code]

À Genève, Nicolás Jarry atteint sa deuxième finale en carrière. Il s'impose contre Matthew Ebden, Denis Kudla, Taro Daniel et Radu Albot. En finale, il est battu par Alexander Zverev au bout du suspense (6-3, 3-6, 7-6).

Il remporte son premier titre à Båstad en battant en finale l'Argentin Juan Ignacio Londero en deux sets (7-6, 6-4)[1]. Il avait auparavant battu Henri Laaksonen, Mikael Ymer, Jérémy Chardy et Federico Delbonis. À l'issue de cette semaine, il atteint son meilleur classement ATP (38e).

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titre en simple messieurs[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 15-07-2019 Drapeau : Suède Swedish OpenBåstad ATP 250 524 340  Terre (ext.) Drapeau : Argentine Juan Ignacio Londero 7-67, 6-4 Parcours

Finales en simple messieurs[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueur Score
1 26-02-2018 Drapeau : Brésil Brasil OpenSão Paulo ATP 250 516 205 $ Terre (ext.) Drapeau : Italie Fabio Fognini 1-6, 6-1, 6-4 Parcours
2 20-05-2019 Drapeau : Suisse Banque Eric Sturdza Geneva OpenGenève ATP 250 524 340  Terre (ext.) Drapeau : Allemagne Alexander Zverev 6-3, 3-6, 7-68 Parcours

Titres en double messieurs[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Partenaire Finalistes Score
1 05-02-2018 Drapeau : Équateur Ecuador Open
 Quito
ATP 250 501 345 $ Terre (ext.) Drapeau : Chili Hans Podlipnik-Castillo Drapeau : États-Unis Austin Krajicek
Drapeau : États-Unis Jackson Withrow
7-66, 6-3 Parcours
2 18-02-2019 Drapeau : Brésil Rio Open by Claro
 Rio de Janeiro
ATP 500 1 786 690 $ Terre (ext.) Drapeau : Argentine Máximo González Drapeau : Brésil Thomaz Bellucci
Drapeau : Brésil Rogério Dutra Silva
63-7, 6-3, [10-7] Parcours

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2017 1er tour (1/64) Drapeau : Russie Karen Khachanov 1er tour (1/64) Drapeau : France Gilles Simon
2018 1er tour (1/64) Drapeau : Argentine Leonardo Mayer 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis Jared Donaldson 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis M. McDonald 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis John Isner
2019 1er tour (1/64) Drapeau : Argentine Leonardo Mayer 1er tour (1/64) Drapeau : Argentine J. M. del Potro 1er tour (1/64) Drapeau : Italie Andreas Seppi

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2018 1/4 de finale
Drapeau : Argentine M. González
Drapeau : France P.-H. Herbert
Drapeau : France Nicolas Mahut
1/8 de finale
Drapeau : Argentine M. González
Drapeau : Royaume-Uni D. Inglot
Drapeau : Croatie F. Škugor
1/4 de finale
Drapeau : Argentine M. González
Drapeau : États-Unis Mike Bryan
Drapeau : États-Unis Jack Sock
2019 1/8 de finale
Drapeau : Argentine M. González
Drapeau : Argentine Leonardo Mayer
Drapeau : Portugal João Sousa
1er tour (1/32)
Drapeau : Chili Cristian Garín
Drapeau : Espagne P. Carreño
Drapeau : Espagne F. López

N.B. : le nom du partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours dans les Masters 1000[modifier | modifier le code]

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Madrid Rome Canada Cincinnati Shanghai Paris
2016 1er tour
Drapeau : Ukraine S. Stakhovsky
2017
2018 2e tour
Drapeau : Argentine D. Schwartzman
1er tour
Drapeau : Argentine D. Schwartzman
1/8 de finale
Drapeau : Royaume-Uni Kyle Edmund
2019 2e tour
Drapeau : Royaume-Uni Kyle Edmund
1er tour
Drapeau : France Jérémy Chardy

N.B. : sous le résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Victoires sur le top 10[modifier | modifier le code]

Toutes ses victoires sur des joueurs classés dans le top 10 de l'ATP lors de la rencontre.

Légende
Grand Chelem
Masters 1000
500 Series
250 Series
Coupe Davis
# N.J. Tournoi Année Surface Adversaire Rang Tour Score
1 no 69 Drapeau : Allemagne Hambourg 2018 Terre battue Drapeau : Autriche Dominic Thiem no 8 1/4 7-65, 7-67
2 no 48 Drapeau : République populaire de Chine Shanghai 2018 Dur Drapeau : Croatie Marin Čilić no 6 1/16 2-6, 7-66, 7-5
3 no 81 Drapeau : Espagne Barcelone 2019 Terre battue Drapeau : Allemagne Alexander Zverev no 3 1/16 3-6, 7-5, 7-65
4 no 60 Drapeau : Pays-Bas Bois-le-Duc 2019 Gazon Drapeau : Grèce Stéfanos Tsitsipás no 6 1/8 6-4, 3-6, 6-4

Classements ATP en fin de saison[modifier | modifier le code]

Année 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
Rang en simple 1655 en augmentation 871 en augmentation 224 en diminution 377 en diminution 400 en augmentation 100 en augmentation 43
Rang en double 966 en augmentation 736 en augmentation 160 en diminution 582 en augmentation 213 en augmentation 179 en augmentation 50

Source : (en) Classements de Nicolás Jarry sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Bastad : Nicolas Jarry s'impose en finale », sur lequipe.fr, Groupe Amaury, (consulté le 19 août 2019).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]