Nico Denz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Nico Denz
Antoing - Triptyque des Monts et Châteaux, étape 1, 3 avril 2015, départ (C126).JPG
Nico Denz lors du départ de la 1re étape du Triptyque des Monts et Châteaux 2015 à Antoing.
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
2006-2012VBC Waldshut-Tiengen
01.2013-07.2015[n 1]Chambéry CF
Équipes professionnelles
08.2014-12.2014AG2R La Mondiale (stagiaire)
08.2015-12.2019[n 2]AG2R La Mondiale
2020-Sunweb
Nico Denz au championnat d'Allemagne sur route de 2015.

Nico Denz, né le à Waldshut-Tiengen, est un coureur cycliste allemand, membre de l'équipe AG2R La Mondiale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière amateur[modifier | modifier le code]

Nico Denz commence le cyclisme au printemps 2006, en prenant une licence au Velo und Bike Club Waldshut-Tiengen[1].

En 2010, il est deuxième du championnat d'Allemagne sur route des moins de 17 ans. Passé en catégorie junior l'année suivante, il est troisième des championnats nationaux sur route et de la montagne de cette catégorie, quatrième du championnat du contre-la-montre. En Coupe des Nations juniors, il est sixième du contre-la-montre du Trofeo Karlsberg[2].

En 2013, il rejoint l'équipe Chambéry Cyclisme Formation, club français de Division nationale 1 et réserve de l'équipe professionnelle AG2R La Mondiale, qu'il préfère aux équipes continentales allemandes à la fois pour sa proximité géographique et pour le niveau de compétition plus élevé[1]. Malgré une fracture de la clavicule lors du Paris-Roubaix espoirs[1], il gagne cette année-là le Prix de Bourges et le Prix des vins nouveaux à Vesdun. Remplaçant en équipe d'Allemagne pour les manches de Coupe des Nations et pour les championnats du monde, il dispute avec elle le Grand Prix de Francfort espoirs et le Tour de Berlin[1]. En 2014, il gagne notamment le Trophée des champions, manche de la Coupe de France DN1[1]. Il est stagiaire au sein de l'équipe AG2R. À l'issue de cette période, il signe un contrat avec cette équipe afin d'y devenir professionnel en août 2015[3]. Il effectue ainsi une première partie de saison avec Chambéry Cyclisme. Il gagne une nouvelle manche de la Coupe de France des clubs DN1, le Grand Prix de Cours-la-Ville. En juillet, il est troisième du championnat d'Allemagne espoirs.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Saison 2015[modifier | modifier le code]

Il commence sa carrière chez AG2R La Mondiale sur la Polynormande (41e) avant d'enchaîner directement par deux compétitions World Tour, l'Eneco Tour puis la Vattenfall Cyclassics (92e) en Allemagne. On le retrouve par la suite sur l'Eurométropole TourAlexis Gougeard remporte le classement général.

Saison 2016[modifier | modifier le code]

Sa saison 2016 est marquée par une 4e place sur Cholet-Pays de Loire. Quelques jours plus tard, il est aligné sur les classiques dont le Grand Prix E3, Gand-Wevelgem, le Tour des Flandres ou encore Paris-Roubaix. Dans son pays natal, il s'adjuge la 17e place du GP de Francfort début mai puis la 11e lors du championnat national de contre-la-montre fin juin. Sous le maillot de sa sélection, il participe au Tour de l'Avenir, 9e de la première étape, 3e le lendemain, il y porte notamment le maillot de leader lors de la 6e étape.

Saison 2017[modifier | modifier le code]

Il commence ce nouvel exercice en enlevant le classement de la montagne sur l'Etoile de Bessèges. Il connait une nouvelle campagne de classiques, découvrant également cette année-là le Het Nieuwsblad et Milan-San Remo. Il décroche une nouvelle 11e place lors du championnat d'Allemagne de contre-la-montre avant de terminer 12e de l'épreuve en ligne. En août, il est retenu pour participer à son premier Grand Tour, la Vuelta. Il y est exclu par son équipe en compagnie d'Alexandre Geniez pour s'y être accroché à la voiture de leur directeur sportif[4].

Saison 2018[modifier | modifier le code]

Pour la première fois depuis ses débuts professionnels, Nico Denz commence sa saison sur les routes australiennes lors du Tour Down Under. Mais c'est en Belgique qu'il connait son premier résultat, 8e du Samyn. Au sortir des classiques, il découvre le Tour de Romandie puis le Giro où il échoue à la 2e place lors de la dixième étape, seulement devancé par Matej Mohorič. En août, il termine neuvième du championnat d'Europe sur route à Glasgow[5]. Dans des conditions météorologiques difficiles, Nico Denz remporte sa première victoire professionnelle, en fin de saison, lors du Tour de Vendée[6].

Saison 2019[modifier | modifier le code]

Fin juillet, il est présélectionné pour représenter son pays aux championnats d'Europe de cyclisme sur route[7].

Palmarès par années[modifier | modifier le code]

Palmarès amateur

Palmarès professionnel

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

1 participation

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

2 participations

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2015 2016
UCI World Tour nc[8] nc[9]
Légende : nc = non classé

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Du 1er janvier 2013 au 31 juillet 2015
  2. Du 1er août 2015 au 31 décembre 2019

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e « La Grande Interview : Nico Denz », sur directvelo.com, (consulté le 10 mars 2016)
  2. (de) « Erfolge », sur nico-denz.de (consulté le 10 mars 2016)
  3. « AG2R-La Mondiale : Denz arrivera en août », sur sport365.fr, (consulté le 10 mars 2016)
  4. « AG2R exclut Nico Denz et Alexandre Geniez qui s'étaient accrochés à une voiture », sur lequipe.fr,
  5. Frédéric Gachet, « Championnat d'Europe - Elites Hommes : Classement », sur directvelo.com, (consulté le 13 août 2018)
  6. « 1ère pour Denz, Hofstetter s'adjuge la Coupe de France », sur www.velo101.com, (consulté le 7 octobre 2018)
  7. Quentin Rouillé, « Championnat d’Europe Alkmaar 2019 : Les différentes présélections », sur cyclingpro.net, (consulté le 1er aout 2019)
  8. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  9. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :