Nick Spaling

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Nick Spaling (né le à Palmerston, dans la province de l'Ontario au Canada) est un joueur professionnel de hockey sur glace canadien. Il évolue au poste de centre[1].

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Au terme de sa deuxième saison avec les Rangers de Kitchener dans la Ligue de hockey de l'Ontario, il est sélectionné par les Predators de Nashville au 58e rang, deuxième tour du repêchage d'entrée de 2007 dans la Ligue nationale de hockey. À sa dernière saison chez les juniors, il aide les Rangers à remporter le championnat de la LHO après avoir défait les Bulls de Belleville en finale, mettant du coup la main sur la Coupe J. Ross Robertson. Il remporte le trophée William Hanley remis au joueur ayant le meilleur état d'esprit.

Il fait ses débuts professionnels en 2008-2009 avec les Admirals de Milwaukee, équipe affiliée aux Predators dans la Ligue américaine de hockey. Après avoir joué débuté la saison 2009-2010 avec les Admirals, il est rappelé en cours de saison avec les Pradtors et fait ses débuts dans la LNH avec cette équipe en décembre 2009[2]. Il joue un total de 28 matchs avec les Preds et réalise trois assistances. Il se taille un poste permanent la saison suivante, en jouant 74 matchs pour 14 points.

Il joue trois autres saisons avec les Predators et il est échangé le 27 juin 2014 aux Penguins de Pittsburgh avec Patric Hörnqvist contre James Neal[3]. Alors qu'il est agent libre restreint, il s'entend sur un contrat de deux ans avec sa nouvelle équipe[4]. Son passage avec les Penguins ne dure qu'une seule saison puisqu'il passe aux Maple Leafs de Toronto durant l'été 2015 dans un échange à six joueurs, qui implique notamment Phil Kessel qui prend le chemin inverse[5].

Son passage à Toronto est plus court qu'à Pittsburgh, ne jouant que 35 parties pour sept points avec l'équipe, puisqu'il est échangé le 22 février 2016 avec Roman Polák aux Sharks de San José contre Raffi Torres et de deux choix au repêchage. Avec les Sharks qui se qualifient pour les séries éliminatoires, il atteint la finale de la Coupe Stanley mais son équipe perd face à son ancienne équipe, les Penguins.

Statistiques en carrière[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[6]
Saison régulière Séries éliminatoires
Saison Équipe Ligue PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
2005-2006 Rangers de Kitchener LHO 62 10 15 25 22 5 0 3 3 0
2006-2007 Rangers de Kitchener LHO 61 23 36 59 41 9 2 3 5 4
2007-2008 Rangers de Kitchener LHO 56 38 34 72 18 20 14 16 30 9
2008-2009 Admirals de Milwaukee LAH 79 12 23 35 28 11 0 3 3 8
2009-2010 Admirals de Milwaukee LAH 48 7 10 17 21 - - - - -
2009-2010 Predators de Nashville LNH 28 0 3 3 0 6 0 0 0 0
2010-2011 Admirals de Milwaukee LAH 4 1 1 2 2 - - - - -
2010-2011 Predators de Nashville LNH 74 8 6 14 20 12 2 4 6 0
2011-2012 Predators de Nashville LNH 77 10 12 22 18 10 0 3 3 0
2012-2013 Predators de Nashville LNH 47 9 4 13 18 - - - - -
2013-2014 Predators de Nashville LNH 71 13 19 32 14 - - - - -
2014-2015 Penguins de Pittsburgh LNH 82 9 18 27 26 5 1 1 2 4
2015-2016 Maple Leafs de Toronto LNH 35 1 6 7 18 - - - - -
2015-2016 Sharks de San José LNH 23 2 4 6 6 24 0 1 1 6
Totaux LNH 437 52 72 124 120 57 3 9 12 10

Trophées et honneurs personnels[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Nick Spaling », sur Eliteprospects.com
  2. « Nick Spaling - Statistiques », sur www.nhl.com
  3. (en) « Penguins Acquire Forwards Patric Hornqvist and Nick Spaling from the Nashville Predators in exchange for James Neal », sur Pittsburgh Penguins,‎ (consulté le 27 juin 2014)
  4. (en) « Penguins Agree to Terms with Forward Nick Spaling on a Two-Year Contract », sur Pittsburgh Penguins (consulté le 19 juillet 2016).
  5. (en) « Maple Leafs complete trade with Penguins », sur Toronto Maple Leafs (consulté le 19 juillet 2016).
  6. (en) « Nick Spaling hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database.