Nicippé fille de Pélops

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Nicippé, fille de Pélops)

Dans la mythologie grecque, Nicippé (en grec ancien Νικίππη / Nikíppê) est la fille de Pélops et d'Hippodamie, la sœur d'Atrée et de son frère jumeau Thyeste, et la mère d'Eurysthée.

Famille[modifier | modifier le code]

Elle épouse Sthénélos, fils de Persée et roi de Mycènes, dont elle conçoit trois enfants : Alcyone, Méduse et Eurysthée.

Nicippé est enceinte d'Eurysthée trois mois après qu'Alcmène, épouse d'Amphitryon qui est fils d'Alcée, frère de Sthénélos, a conçu Héraclès de Zeus ; Héra piège son époux Zeus en lui faisant jurer que le prochain descendant de Persée qui allait naître sera roi ; elle obtient de sa fille Ilithyie, déesse des enfantements, que celle-ci retarde la naissance d'Héraclès et avance l'accouchement de Nicippé qui met au monde Eurysthée alors qu'elle est enceinte de sept mois. Eurysthée, premier des Perséides, devient ainsi roi d'Argolide[1].

Denys de Milet dans une scholie concernant Apollonios de Rhodes (4,223,228) cite un Iphis frère d'Eurysthée, qui pourrait donc être un autre fils de Nicippé.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Grimal, « Eurysthée » dans Dictionnaire de la mythologie grecque et romaine, Paris, Presses universitaires de France, 1994, p. 154.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sources anciennes[modifier | modifier le code]

Dictionnaires[modifier | modifier le code]

  • (de) Richard Wagner, « Nikippe 1 », dans : Wilhelm Heinrich Roscher (dir.), Ausführliches Lexikon der griechischen und römischen Mythologie, Leipzig, 1902, vol. 3,1, col. 361 Lire en ligne.