Nicholas Magallanes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Nicholas Magallanes
Description de l'image Maria Tallchief and Nicholas Magallanes in The Nutcracker 1954.png.
Nom de naissance Nicholas Magallanes
Naissance
Santa Rosalia de Camargo, Mexique
Décès (à 54 ans)
Long Island, New York, États-Unis
Activité principale Danseur du New York City Ballet
Style Danse classique
Danse néo-classique
Danse contemporaine
Lieux d'activité New York
Années d'activité 1939-1976
Collaborations George Balanchine
Jerome Robbins
Maria Tallchief
Francisco Moncion
Formation School of American Ballet à New York
Maîtres George Balanchine
Pierre Vladimiroff
icône vidéo Vidéo externe
Vous pouvez voir Nicholas Magallanes danser en tant que "le Berger Dansant" dans Amahl and the Night Visitors en 1951 ici(en)


Nicholas Magallanes, né le 27 novembre 1922 à Santa Rosalia de Camargo (es) au Mexique et mort le 2 mai 1977 au Long Island aux États-Unis, fut danseur principal et membre fondateur du New York City Ballet[1]. Avec Francisco Moncion, Maria Tallchief et Tanaquil Le Clercq, Magallanes fait partie du groupe de danseurs avec lequel George Balanchine et Lincoln Kirstein forment le Ballet Society, le prédécesseur immédiat du New York City Ballet[2].

Début de la vie et de la formation[modifier | modifier le code]

Nicholas Magallanes est né à Santa Rosalia de Camargo, aujourd'hui connue sous le nom de Carago City, dans la partie orientale de l'État mexicain de Chihuahua. Il a déménagé avec ses parents aux États-Unis à l'âge de cinq ans, d'abord au New Jersey, puis au Lower East Side de New York.

Quand il avait seize ans, il a été repéré au New York Boys' Club sur East 10th Street par Pavel Tchelitchev, qui l'a recommandé à Lincoln Kirstein en tant que boursier à la naissante School of American Ballet[3].

Jeune homme aux allures latines sombres et au physique musclé, il auditionna pour George Balanchine et fut admis à l'école en 1938. Sous la tutelle de Balanchine et de Pierre Vladimiroff, il commença bientôt à se montrer prometteur en tant qu'interprète. Il est apparu sur scène lors de la production de A Thousand Times Neigh de l'American Ballet Caravan, un hommage à l'automobile, au pavillon Ford de la Foire internationale de New York 1939-1940.

Ainsi a commencé son association à vie avec les entreprises de Balanchine et Kirstein[4].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

En 1940, Magallanes danse briévemente avec le Littlefield Ballet, dirigé par Catherine Littlefield, et fait une tournée en Amérique du Sud l'année suivante avec American Ballet Caravan. De retour aux États-Unis, il apparaît à Broadway dans les danses de Balanchine dans deux spectacles musicaux, The Merry Widow (1943) et Song of Norway (1944). À Broadway, il est également apparu dans les danses de Ruth Page dans Music in My Heart (1947). Plus tôt dans le décennie, il a joué dans La Vie parisienne (1942) sur la musique de Jacques Offenbach[5]. Il a ensuite dansé avec les ballets russes de Monte Carlo (1943- 1946), quand Balanchine était maître de ballet, et Ballet Society (1946-1948). Pendant ce temps, il a collaboré avec Balanchine pour créer plusieurs rôles dont: Le Poète dans La sonnambula (L'ombre de la Nuit), Cleónete dans Le Bourgeois Gentilhomme et Jean de Brienne dans Raymonda [6]. De 1948 à peu avant sa mort en 1977, il fut danseur principal au New York City Ballet [6].

Rôles créés[modifier | modifier le code]

Ceci est une liste sélectionnée. La chorégraphie est de George Blanachine sauf indication contraire. La principale source d'information est le Catalogue Balanchine[7],[8]

Maria Tallchief et Nicholas Magallanes dans The Nutcracker, 1954.
  • 1954 : Western Symphony, musique de Hershy Kay : deuxième mouvement, avec Janet Reed et ensemble
  • 1956 : Allegro Brillante, musique de Pyotr Ilyich Tchaikovsky : danseur principal, avec Maria Tallchief
  • 1956 : Divertimento n° 15, musique de Wolfgang Amadeus Mozart : danseur principal. Allegro, et cinquième variante
  • 1956 The Unicorn, the Gorgon, and the Manticore - Chorégraphie par John Butler. Musique par Gian Carlo Menotti. Rôle: Le Poète.
  • 1957 : Square Dance, musique d'Antonio Vivaldi : danseur principal, avec Patricia Wilde et ensemble
  • 1959 : Episodes, musique d'Anton von Webern : danseur principal, avec Allegra Kent et ensemble
  • 1960 : The Figure in the Carpet, ballet dans cinq scènes, musique de Georg Friedrich Haendel : le duc de L'an l'ing
  • 1960 : Liebslieder Waltzer, ballet en deux parties, musique de Johannes Brahms : danseur principal, avec Violette Verdy
  • 1962 : A Midsummer Night's Dream, ballet en deux actes et six scènes, musique de Felix Mendelssohn : Lysander
  • 1965 : Don Quixote, ballet en trois actes, musique de Nicolas Nabokov : Duke

Autres rôles[modifier | modifier le code]

Outre les nombreux rôles originaux qu'il a créés, Magallanes a dansé dans presque tous les ballets du répertoire du New York City Ballet. Il était étroitement associé à la Sérénade de Balanchine, au Concerto Barocco, à la Symphonie en C et aux Quatre Tempéraments [6]. Avec Orpheus, avec Magallanes dans le rôle-titre, Concerto Barocco et Symphony in C étaient au programme de la représentation inaugurale du New York City Ballet le 11 octobre 1948 au Centre de musique et de théâtre de New York[11],[12], [13]. Après presque trente ans, sa dernière apparition au sein de la compagnie remonte à 1976, dans le rôle mime de Don Quichotte dans le ballet de Balanchine du même nom (Don Quichotte)[14],[6].

Télévision et cinéma[modifier | modifier le code]

Trois Rois et Amahl - Amahl and the Night Visitors 1958

Les talents de Nicholas Magallanes ont également dépassé le stade du ballet dans le domaine de la télévision et du cinéma. En 1951, il est apparu avec Tanaquil Le Clercq dans Le Premier[15]. Il a également dansé dans la première en direct du premier opéra composé pour la télévision en Amérique, Amahl et les Visiteurs de la nuit sur les débuts du Hallmark Hall of Fame pour le réseau NBC dans le rôle du berger dansant (1951[16]). Au cours des dernières années, il a également participé a plusieurs autres émissions, notamment Camera Three pour CBS, le prince Siegfried dans Swan Lake (1956), Omnibus dans A Midwinter Night's Dream (1961) et dans des épisodes de The Bell Telephone Hour pour NBC (1962-1964[17]). Ses performances au cinéma comprenaient une collaboration avec Tanaquil Le Clercq dansant La Valse (1951) et avec Louis Falco dans une production de Dionysos dans le rôle de Pentheus (1963[18],[19]). En 1967, il a également collaboré avec Suzanne Farrell, Edward Villella et Francisco Moncion dans A Midsummer Night's Dream de Balanchine, dansant le rôle de Lysander[20],[21].

Technique et style[modifier | modifier le code]

New York City Center
NYC Center auditorium 2008

Balanchine avait chorégraphié le grand pas de deux pour Tallchief et André Eglevsky, mais Eglevsky se blessa à la cheville et ne put l'effectuer. Sans aucune doublure en attente, Magallanes a appris la partie techniquement difficile en une journée de répétition et a dansé le cavalier de la Fée de la prune en sucre, où il fut très acclamé[22],[23].

Magallanes était aussi un danseur-acteur aux dons lyriques uniques. Homme mince, il incarnait l'archétype balanchinien du poète-amant, qui apportait une grâce et une ferveur particulières aux mélancoliques héros de Serenade, de La Valse et de La sonnambula[24]. Sa performance dramatique d'Orphée, face à Francisco Moncion en Dark Angel et Maria Tallchief en Eurydice, est considérée somme définitive et n'a jamais été dépassée.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Appelé « Nicky » par tous ceux qui le connaissaient, Maggallanes était très apprécié par ses collègues. C'était un homme affable, amical, souriant. L'un de ses passe-temps favoris était de jouer aux cartes avec d'autres membres de la troupe. Il ne s'est jamais marié et aucun attachement romantique à long terme ne lui est connu. Il est mort d'un cancer du poumon à son domicile de North Merrick, à Long Island. Il n'avait que 54 ans[25].

Après sa mort[modifier | modifier le code]

En 2013, Magallanes a figuré comme personnage dans Nikolai and the Others, une pièce de Richard Nelson produite par le Lincoln Center Theater et présentée au Mitzi E. Newhouse Theater à New York. La pièce représente un rassemblement d'artistes émigrés russes dans les années 1940, notamment: Georege Balanchine, Nicholas Magallanes, Maria Tallchief et Igor Stravinsky. Dans une scène, Balanchine a chorégraphié le ballet Orphée pour Magallanes et Tallchief tandis que Stravinsky observe. Magallanes et Tallchief ont été joués par Michael Rosen et Natalia Alonso; Balanchine a été dépeint par Michael Cerveris. La pièce a eu court terme et n'a pas été un succès critique[26].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)Horst Koegler, "Magallanes, Nicholas," in The Concise Oxford Dictionary of Ballet, 2d ed. (New York: Oxford University Press, 1982)
  2. (en)Lynn Garafola with Eric Foner, eds. Dance for a City: Fifty Years of the New York City Ballet (New York: Columbia University Press, 1999).
  3. (en)Larry Kaplan and Maria Tallchief, Maria Tallchief: America's Prima Ballerina (Gainesville: University Press of Florida, 2003)
  4. (en)Anne Murphy, "Magallanes, Nicholas," in International Encyclopedia of Dance, edited by Selma Jeanne Cohen and others (New York: Oxford University Press, 1998)
  5. (en)Nicholas Magallanes on ibdb.com
  6. a b c et d (en)The New York Times Archives - Nicholas Magallanes, Dancer, 54, City Ballet's First Orpheus in '48 Nicholas Magallanes nécrologie sur nytimes.com
  7. (en)The George Balanchine Foundation, www.balanchine.org/balanchine/searchresults.jsp
  8. (en)Nicholas Magallanes comme cast dans les ballets chorégraphiés par George Balanchine The George Balanchine Foundation - Nicholas Magallanes sur balanchine.org
  9. (en)Amahl and the Night Visitors – Nicholas Magallanes dansant sur archive.org
  10. (en)The Paley Center for Media – Hallmark Hall of Fame – Amahl and the Night Visitors – Nicholas Magallanes dans le casting des danseurs sur paleycenter.org
  11. (en)Nancy Reynolds, Repertory in Review: Forty Years of the New York City Ballet (New York: Dial Press, 1977)
  12. (en)The Dance Encyclopedia 1967 pg. 24 - Nicholas Magallanes comme Orphée dans le City Centre Premier de 1948 sur books.google.com
  13. (en)The New York City Ballet. Anatole Chujoy. Knopf Publishing, New York, 1953 p. 207 - Nicholas Magallanes sur books.google.com
  14. (en)Arlene Croce, Going to the Dance (New York: Random House, 1982)
  15. (en)Premier (1951) avec Nicholas Magallanes et Tanaquil Le Clercq sur imdb.com
  16. (en)The Paley Center for Media - Hallmark Hall of Fame - Amahl and the Night Visitors - Nicholas Magallanes dans le casting des danseurs sur paleycenter.org
  17. (en)Nicholas Magallanes sur imdb.org
  18. (en)La Valse Nicholas Magallanes et Tanaquil Le Clercq sur imdb.com
  19. (en)Dionysus (1963) Nicholas Magallanes et Louis Falco on imdb.org
  20. (en)Nicholas Magallanes sur imdb.com
  21. (en)A Midsummer Night's Dream Nicholas Magallanes, Suzane Farrell, Edward Villella, Francisco Moncion et George balanchine on imdb.org
  22. (en)Kaplan and Tallchief, Maria Tallchief: America's Prima Ballerina (2003)
  23. (en)Murphy, "Magallanes, Nicholas' in International Encyclopedia of Dance (1998)
  24. (en)Murphy, "Magallanes, Nicholas," in International Encyclopedia of Dance (1998)
  25. "Nicholas Magallanes, Dancer, 54, City Ballet's First Orpheus, in '48," nécrologie dans New York Times, 5 mai 1977 [1]sur nytimes.com(en)
  26. (en)Ben Brantley, "Famous Russian House Guests, with Plenty of Baggage," review of Nikolai and the Others, by Richard Nelson, New York Times, 6 mai 2013

Liens externes[modifier | modifier le code]