Nicholas Crispe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Nicholas Crispe[1] ou Crisp[2] (1598 - )[1], 1er baronnet, marchand d'esclaves, armateur et député au parlement anglais, était le fondateur de la Guinea Company, une compagnie commerciale anglaise fondée en 1618 pour le commerce sur les côtes de l'Afrique, et devint en 1625 son principal bénéficiaire.

Il est le premier britannique à avoir pratiqué la traite négrière, par le biais d'un monopole royal, qui lui a été retiré par le parlement en 1640 au tout début de la Première Révolution anglaise.

Fils d'Ellis Crispe, shérif de Londres, il débuta par une fabrique de briques puis se lança dans la fabrication de verroteries à Hammersmith, en Angleterre. Son domicile londonien était Bread Street. Il a importé de la soie, de l'indigo, de l'or et des coquillages[1]. Selon une enquête du parlement britannique, sa société aurait aussi participé à la traite négrière, dans le cadre d'un monopole royal, et le parlement s'y est opposé en 1640[3].

Les objets de verroterie, dont a retrouvé des traces dans les vestiges de sa fabrique en 1999, sont les mêmes que ceux retrouvés en Amérique et au Ghana, sur la Gold Coast, et n'ont pas d'autres équivalents auparavant en Angleterre.

Élu au parlement britannique, il a été condamné en 1641 pour avoir collecté, sans autorisation du parlement, des commissions sur ses ventes, utilisées comme des garanties de prêt qu'il avait effectués au roi Charles Ier alors en difficulté financière, précisément en raison du conflit qui l'opposait au parlement sur le financement de l'armée. Le roi l'avait anobli le 1er janvier 1640.

À la Restauration anglaise en 1661, son fils a obtenu le poste de collecteur des douanes pour le port de Londres[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Crispe Family and the African Trade in the Seventeenth Century R. Porter The Journal of African History, Vol. 9, No. 1 (1968), pp. 57-77(article de 21 pages) Published by: Cambridge University Press Stable URL: http://www.jstor.org/stable/179920
  2. http://www.npg.org.uk/collections/search/person.php?LinkID=mp56723
  3. http://www.molas.org.uk/projects/annualReviews.asp?aryear=2005&category=11&section=1
  4. http://www.danbyrnes.com.au/business/business13.html

Lien externe[modifier | modifier le code]