Nicholas Berg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Berg.
image illustrant un homme d'affaires image illustrant américain
Cet article est une ébauche concernant un homme d'affaires américain.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Nicholas Berg
Defaut 2.svg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 26 ans)
IrakVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Père
Michael Berg (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Nicholas Evan Berg (né le à Philadelphie, États-Unis - mort le à Falloujah en Irak), était un homme d'affaires américain en radiotélécommunications. Après l'invasion américaine de l'Irak en 2003, il vient investir dans le domaine de la radiotélécommunication. Il est enlevé puis décapité en 2004 par Al-Qaïda en Irak. Il aurait été tué de la main d'Abou Moussab Zarqaoui, selon la CIA. Il avait 26 ans.

Selon les services de renseignements américains, Nicholas Berg aurait été tué à Jolan, dans un quartier du nord-ouest de Falloujah[1].

Le , au lendemain de la mort de Zarqaoui dans un bombardement américain, le père de Nick Berg s'est déclaré « peu réconforté » par l'annonce de la mort du chef terroriste, estimant qu'elle serait à l'origine de nouvelles violences en Irak[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Michael Weiss et Hassan Hassan (trad. Anne Giudicelli), EI ; au cœur de l'armée de la terreur : État islamique, Hugo Doc, . , p.69.
  2. Mort de Zarqaoui : les réactions sur 20Minutes.fr.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]