Niccolò Alberti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Niccolò Alberti
Image illustrative de l’article Niccolò Alberti
Biographie
Naissance vers 1250
Prato
Marquisat de Ferrare
Ordre religieux Ordre des Prêcheurs
Décès
Avignon
Arms of the Kings of France (France Ancien).svg France
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal

par le pape Benoît XI
Titre cardinalice Cardinal-évêque d’Ostia e Velletri
Évêque de l’Église catholique
Doyen du Collège des cardinaux
Évêque de Spolète
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Niccolò Alberti (né v. 1250 à Prato en Toscane, Italie et mort le à Avignon) est un cardinal italien. Il est membre de l'ordre des dominicains.

Biographie[modifier | modifier le code]

Niccolò Alberti est notamment procurateur général de son ordre et provincial à Rome. En 1299 il est nommé évêque de Spolète et vicaire du pape. Alberti est nommé légat près du roi Philippe IV de France et du roi Édouard Ier d'Angleterre, pour les réconcilier.

Il est créé cardinal par le pape Benoît XI lors du consistoire du . Le cardinal Alberti est nommé légat à Florence et en Lombardie. Avec le cardinal Walter Winterburn, il est envoyé en mission pour examiner la doctrine du franciscain Piergiovanni Olivi, qui a entrainé beaucoup de troubles dans son ordre. Alberti est nommé doyen du Collège des cardinaux en 1313. Il est l'auteur de Traité du Paradis et d'une œuvre sur les élections des papes, De ratione Pontificalium Comitiorum habendorum.

Le cardinal Alberti participe au conclave de 1304-1305, lors duquel Clément V est élu et à celui de 1314-1316 (élection de Jean XXII).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]