Ni Tanjung

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ni Tanjung
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Vers 1930
Nationalité
Activité
Artiste peintre
Autres informations
Genre artistique

Ni Nyoman Tanjung, née vers 1930 dans le village de Saren Kauh dans la partie orientale de l’île de Bali en Indonésie, est une artiste autodidacte indonésienne.

Proche de l’Art Brut, son œuvre, unique et originale, est aujourd'hui considérée comme une des plus belles découvertes du XXIe siècle de ce genre artistique inventé par Jean Dubuffet[1].

Eléments biographiques[modifier | modifier le code]

Née vers 1930, elle a été danseuse, tisserande. Pendant l’occupation japonaise des Indes néerlandaises, de mars 1942 à 1945, elle a été contrainte à des travaux forcés. Elle a eu trois enfants, dont seule une fille a survécu. Durant les années 1960, elle a connu l'éruption du mont Agung et les massacres anti-communistes, au début de la dictature de Soeharto, une chasse aux opposants politiques qui a fait des centaines de milliers de victimes[2],[3].

Elle vit désormais dans une seule pièce, seule depuis la mort de son mari, et dessine sur des pierres volcaniques qu'elle ramasse, dans un village de Bali, créant une œuvre proche de l'Art Brut[4],[5],[6],[7],[8].

Découverte vers l'an 2000 par Made Budhiana, un artiste balinais, elle a été prise en charge dès 2003 par l'anthropologue suisse Georges Breguet qui est devenu sa figure tutélaire. Plusieurs expositions lui ont déjà été consacrées à travers le monde notamment à la Collection de l'Art Brut à Lausanne en Suisse[9],[2] et au centre culturel Bentara Budaya Jakarta[10] de Bali. Les œuvres de Ni Tanjung sont aujourd'hui présentées dans les plus importantes collections d'Art Brut à travers le monde.

Musées[modifier | modifier le code]

Expositions[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Conférence[modifier | modifier le code]

  • Voyage à Bali à la rencontre de Ni Tanjung, 2013, émission Les Cafés du vendredi, durée 30 minutes, épisode 2, Lausanne[23].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Collection de l'Art Brut - Qu'est-ce que l'Art Brut? », sur Art Brut (consulté le 18 mars 2018)
  2. a et b Eric Buvelot, « Les Wayangs de Ni Tanjung, artiste hallucinée de l'Est de Bali », Bali-Gazette,‎ (lire en ligne)
  3. (en) « NI Tanjung : A Lonely Passion », sur rawvision.com
  4. « Ni Tanjung, artiste malgré elle », Causette,‎ (lire en ligne)
  5. Lucienne Peiry et Françoise Monnin, « À propos de l'artiste Ni Tanjung, qustions à Lucienne Peiry », Artension,‎ (lire en ligne)
  6. « Notes D'Art Brut | Artension offre une place de choix à Ni Tanjung! », sur www.notesartbrut.ch (consulté le 25 mars 2018)
  7. a et b « Collection de l'Art Brut - Ni Tanjung », sur Art Brut (consulté le 18 mars 2018)
  8. Georges Breguet, « Ni Tanjung », Collection de l'Art Brut - Fascicule de l'Art Brut, no 22,‎ (lire en ligne)
  9. a et b « Collection de l'Art Brut - L'Art Brut dans le monde », sur Art Brut (consulté le 18 mars 2018)
  10. (en) bentarabudaya, « Bentara Budaya Bali », sur Bentara Budaya (consulté le 7 avril 2018)
  11. « LaM - Lille Métropole Musée d'art moderne, d'art contemporain et d'art brut », sur www.facebook.com (consulté le 18 mars 2018)
  12. (en) bentarabudaya, « Tentang Bentara Budaya | About Bentara Budaya », sur Bentara Budaya (consulté le 22 septembre 2019)
  13. « Première exposition parisienne de Ni Tanjung et c'est à la Fabuloserie-Paris », sur lepoignardsubtil.hautetfort.com (consulté le 22 septembre 2019)
  14. a et b (ko) « the ORIGIN 정신의학 역사와 아트브룻 전 > 현재전시 », sur www.versi.co.kr (consulté le 18 mars 2018)
  15. (nl-BE) VRT NWS, « Museum Dr. Guislain stelt tentoon in Seoel: "Mentale kwetsbaarheid is taboe in Zuid-Korea" », vrtnws.be,‎ (lire en ligne, consulté le 18 mars 2018)
  16. « Le Musée Dr. Guislain expose à Séoul où "la fragilité mentale est taboue" », flandreinfo.be,‎ (lire en ligne, consulté le 18 mars 2018)
  17. (nl) Museum Dr Guislain - info@museumdrguislain.be, « The Origin - Museum Dr Guislain », sur Museum Dr Guislain (consulté le 18 mars 2018)
  18. (ko) « Art exhibition blending mental illness and art to open near Hongdae », Korea Biomedical Review,‎ (lire en ligne, consulté le 18 mars 2018)
  19. (en) Femina Indonesia, « Ngaku Pencinta Seni? Hadiri JIWA, Jakarta Biennale 2017 di Gudang Sarinah », sur www.femina.co.id (consulté le 18 mars 2018)
  20. (en-GB) « Jakarta Biennale 2017, jiwa-jiwa yang hadir », BBC Indonesia,‎ (lire en ligne, consulté le 18 mars 2018)
  21. (id) « Jakarta Biennale 2017 », sur jakartabiennale.net (consulté le 18 mars 2018)
  22. (id) « Ni Tanjung | Jakarta Biennale 2017 », sur jakartabiennale.net (consulté le 18 mars 2018)
  23. CommuneLausanne, « Les Café du vendredi à l'AN - Lucienne Peiry », (consulté le 18 mars 2018)