Nižná Myšľa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Nižná Myšľa
Nižná Myšľa
Administration
Pays Drapeau de la Slovaquie Slovaquie
Région Košice
District Košice-okolie
Statut Village
Starosta (maire) Miroslav Sisák (Indépendant)
mandat : 2014-2018
Code postal 044 15
Plaque
minéralogique
KS
Code LAU 2 521736
Démographie
Population 1 659 hab. (31 déc. 2013)
(831 hommes – 828 femmes)
Densité 132 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 37′ 00″ nord, 21° 21′ 00″ est
Altitude 207 m
Superficie 1 261,4 ha = 12,614 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Région de Košice

Voir sur la carte administrative de la Région de Košice
City locator 15.svg
Nižná Myšľa

Géolocalisation sur la carte : Région de Košice

Voir sur la carte topographique de la Région de Košice
City locator 15.svg
Nižná Myšľa

Géolocalisation sur la carte : Slovaquie

Voir la carte administrative de Slovaquie
City locator 15.svg
Nižná Myšľa

Géolocalisation sur la carte : Slovaquie

Voir la carte topographique de Slovaquie
City locator 15.svg
Nižná Myšľa
Liens
Site web http://www.niznamysla.sk
Sources
« Résultat des élections »
« Statistique de population »
http://www.e-obce.sk[1]
http://www.statistics.sk[2]

Nižná Myšľa est un village de Slovaquie situé dans la région de Košice.

Histoire[modifier | modifier le code]

Des fouilles ont révélé une occupation de la région vers 1700 - 1400 av. J.-C..

Première mention écrite du village en 1270.

La localité fut annexée par la Hongrie après le premier arbitrage de Vienne le . En 1938, on comptait 1 130 habitants dont 17 d’origines juives.Elle faisait partie du district de Füzér-Gönc (hongrois : Füzér-gönci járás). Le nom de la localité avant la Seconde Guerre mondiale était Nižnia Myšľa. Durant la période 1938 -1945, le nom hongrois Alsómislye était d'usage[3]. À la libération, la commune a été réintégré dans la Tchécoslovaquie reconstituée.

Transport[modifier | modifier le code]

Le village possède une gare sur la ligne de chemin de fer 190 entre Košice et Čierna nad Tisou.

Notes et références[modifier | modifier le code]