Ngô Viết Thụ

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ngô Viết Thụ
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Distinction
Reunification Open Stele.jpg

plaque commémorative

Ngô Viết Thụ est un architecte vietnamien, né en 1926 au centre du Việt Nam, et décédé en 2000 à Hồ-Chí-Minh-Ville. Il a eu huit enfants dont un fils, le Dr Ngo Viêt Nam Son, lequel est devenu un fameux architecte et urbaniste et a travaillé aux États-Unis et au Viêt Nam.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève de Charles Lemaresquier à l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris, il remporte le Premier Grand Prix de Rome en 1955. Pensionnaire de l'Académie de France à Rome à la Villa Médicis, entre 1955 et 1958, il y mène une recherche sur l'architecture et la planification urbaine.

En 1958, le président Ngô Đình Diệm l'invite à revenir travailler à Saïgon. En 1960, il y organise une exposition de son œuvre d'architecte et de peintre à l'hôtel de ville, notamment le projet de conurbation de Saïgon et Cho Lon qu'il avait étudié pendant son séjour à Rome.

Il conçoit le palais de l'Indépendance à Saïgon, également connu sous le nom de « Palais présidentiel » de 1961 à 1966, puis sous celui de « Palais de réunification » à partir du .

Parmi ses autres projets, on peut distinguer l'Université de Huế (1961-1963), le Centre de recherche atomique à Đà Lạt (1962-1965), le village universitaire à Thủ Đức (1962), l'Hôtel Hương Giang 1 à Huế (1962), la cathédrale de Phủ Cam (1963), le Collège de l'agriculture à Thủ Đức (1975), l'Hôpital Sông Bé (1985), l'Hôtel Century à Huế (1990)*...

En 1962, il est le premier architecte Asiatique à être élu membre d'honoraire de l'Institut américain des architectes, en même temps que J.H. Van den Broek, Arne Jacobsen, Steen Eiler Rasmussen, Hector Mestre, Amancio Williams, Hernan Larrain-Errazuriz, Emilio Duhart H., Jerzy Hryniewiecki et John B. Parkin.

Il collabore avec des architectes internationaux dans les grands projets comme l'Université de médecine à Saïgon et la Cité internationale des arts à Paris (en collaboration avec Paul Tournon et Olivier Clément Cacoub).

Il est aussi un peintre fameux avec plusieurs expositions à Rome (1956, 1957, 1958), à Paris (1959), aux Philippines (1960) et au Viêt Nam (1961, 1963).

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • Ngo Viet Thu Carrière d'architecte Ngo Viet Thu (Dr. Nam-Son Ngo-Viet) [PDF]