Nez de Jobourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la géographie image illustrant la Normandie
Cet article est une ébauche concernant la géographie et la Normandie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nez (homonymie).
Nez de Jobourg
Vue du Nez de Jobourg depuis le Nez de Voidries.
Vue du Nez de Jobourg depuis le Nez de Voidries.
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Coordonnées 49° 40′ 18″ Nord 1° 56′ 26″ Ouest / 49.671749, -1.940431
Mer Manche

Géolocalisation sur la carte : Manche

(Voir situation sur carte : Manche)
Nez de Jobourg

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Nez de Jobourg

Le nez de Jobourg est un promontoire rocheux de gneiss situé à l'extrémité méridionale du cap de la Hague, sur la commune de Jobourg. Il s'agit de la zone géologique la plus ancienne du Cotentin, datant du Précambrien (deux milliards d'années).

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Il est parfois confondu avec le nez de Voidries, où se fait l'accès au panorama et qui permet de voir depuis la pointe de Goury et son phare, jusqu'au cap de Flamanville.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme nez « cap » malgré sa graphie moderne qui le rattache au mot français nez « appendice nasal » et son contenu sémantique, un cap ressemblant en effet à une sorte de nez, n’a cependant pas la même étymologie. Il remonte probablement à l'ancien scandinave nes « cap » qui se poursuit dans les langues scandinaves modernes, par exemple dans l'islandais, le féroïen et le norvégien nes. Les documents anciens l'orthographient généralement nais, distinct du vocable nez, écrit nes, nés ou . En outre, cette distinction dans la prononciation entre le Nez (cap) et le nez (appendice nasal) s'est perpétuée dans la Hague, notamment à Saint-Germain-des-Vaux, le premier se prononçant « née » [ne:] et le second « nô » [no:][1].

Jobourg est le nom de la commune sur laquelle est situé ce cap.

Description[modifier | modifier le code]

Le Nez est connu pour son panorama, pour ses falaises culminant à 128 mètres (parmi les plus hautes d'Europe), ses grottes et sa faune qu'on rencontre en arpentant le chemin des douaniers. Au large, le raz Blanchard séparerait la Hague et Aurigny et Jersey depuis 5 000 à 7 000 ans.

On peut également visiter trois grottes (la grotte du Lion, la grotte de la Petite église et la grotte de la Grande église) qui selon la légende permettraient d'accéder au village et à l'église, et auraient servi de caches aux contrebandiers.

Il accueille une réserve ornithologique (cormorans huppés, fulmars, goélands argentés, grands corbeaux).

Il s'agit du second site naturel le plus visité dans la Manche, après le Mont-Saint-Michel.

Panorama sur la Manche depuis le Nez de Jobourg.
Vue plongeante.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Elisabeth Ridel, les Vikings et les mots : L'apport de l'ancien scandinave à la langue française, éditions Errance, Paris, 2009, p. 250.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jacques Alamargot, Les oiseaux de la réserve ornithologique du Nez-de-Jobourg, Copedith, Paris, 1970, 127 p. (thèse de médecine vétérinaire)

Liens externes[modifier | modifier le code]