New Madrid

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
New Madrid
New Madrid en 2006
New Madrid en 2006
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau du Missouri Missouri
Comté New Madrid
Type de localité City
Code ZIP 63869
Code FIPS 29-52076
GNIS 0723282
Indicatif(s) téléphonique(s) local (locaux) 573
Démographie
Population 3 116 hab. (2010)
Densité 266 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 35′ 16″ N 89° 32′ 09″ O / 36.587777777778, -89.53583333333336° 35′ 16″ Nord 89° 32′ 09″ Ouest / 36.587777777778, -89.535833333333
Altitude 90 m
Superficie 1 173 ha = 11,73 km2
· dont terre 11,63 km2 (99,15 %)
· dont eau 0,1 km2 (0,85 %)
Fuseau horaire CST (UTC-6)
Localisation
Carte du comté de New Madrid
Carte du comté de New Madrid

Géolocalisation sur la carte : Missouri

Voir sur la carte administrative du Missouri
City locator 14.svg
New Madrid

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
New Madrid

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
New Madrid
Liens
Site web http://www.new-madrid.mo.us

New Madrid est une ville du comté de New Madrid, dans l'État du Missouri, aux États-Unis. La ville se situe sur le Mississippi. Sa population était de 3 116 habitants au recensement de 2010.

Historique[modifier | modifier le code]

New Madrid fut fondée entre 1777 à 1778 par Le gouverneur espagnol Bernardo de Gálvez qui contrôlaient la Louisiane (les terres à l'ouest du Mississippi). Il encourageait les colons des États-Unis, mais il les obligeait à devenir des citoyens espagnols. En outre, ils ont dû accepter de vivre sous la houlette de son empresario, le colonel William Morgan, un vétéran de la guerre révolutionnaire du New Jersey. Morgan a recruté des familles américaines pour s'établir à New Madrid, attirant quelque 2 000 personnes dans la région[1]. En 1800, l'Espagne échangea le territoire à la France dans le Traité de San Ildefonso (1800). Napoléon a rapidement vendu la Louisiane aux États-Unis en 1803 dans le cadre de la vente de la Louisiane.

Elle eut aussi comme noms L'Anse a la Graisse et Nuevo Madrid[2].

Séismologie[modifier | modifier le code]

La ville et sa région sont célèbres pour avoir été le site d'une série de plus de 1 000 tremblements de terre en 1811 et 1812 d'une magnitude estimée à 8, le plus puissant tremblement de terre enregistré aux États-Unis hors d'une zone de subduction. En effet, New Madrid est très éloignée des limites de plaques tectoniques.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lynn Morrow, "New Madrid and its Hinterland: 1783-1826," Bulletin of the Missouri Historical Society (1980) 36#4 p. 241-250
  2. Louisiana History: Old and New Place Names