New Carlisle (Québec)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir New Carlisle.
image illustrant la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine
Cet article est une ébauche concernant la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

New Carlisle
Statue de René Lévesque
Statue de René Lévesque
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine
Subdivision régionale Bonaventure (Chef-lieu)
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Stephen Chatterton
2013 - 2017
Constitution
Démographie
Gentilé Néo-Carlinois, oise
Population 1 388 hab.[1] (2016)
Densité 21 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 01′ nord, 65° 20′ ouest
Superficie 6 719 ha = 67,19 km2
Divers
Code géographique 05040
Localisation
Localisation de New Carlisle dans la MRC de Bonaventure
Localisation de New Carlisle dans la MRC de Bonaventure

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative de la zone Québec (conique)
City locator 14.svg
New Carlisle

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique de la zone Québec (conique)
City locator 14.svg
New Carlisle

New Carlisle est une municipalité du Québec, le chef-lieu de la MRC de Bonaventure en Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine[2]. Elle est le village natal de l'ancien premier ministre du Québec René Lévesque[3].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Son nom rappelle la vieille cité de Carlisle, dans le comté de Cumberland en Angleterre[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le site du village fut choisi en 1784 par le lieutenant-gouverneur du district juridique de Gaspé, Nicholas Cox. Le village fut nommé d'après le village natal de Cox en Angleterre, Carlisle. Peu de temps après, le nom a été changé de «Carlisle» à «New Carlisle».

Les premiers colons de 1784 ont été des loyalistes chassés de New York[5].

En 1877, la municipalité a été constituée lorsque la municipalité du canton de Cox a été dissoute et son territoire divisé dans les municipalités de New Carlisle et Paspébiac[6].

La ville a été la scène de la capture de l'espion allemand Werner von Janowski, qui était descendu d'un U-boat à proximité de là en mai 1942.

Port de New Carlisle, Gaspésie, vers 1890

Administration[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1996 2001 2006 2011 2016
1 538 1 431 1 370 1 358 1 388
(Sources : Recensement du Canada)

Le recensement de 2011 y dénombre 1 358 habitants, à majorité anglophones[7].

Lieux religieux[modifier | modifier le code]

La ville a cinq églises de différentes religions, mais pour la plupart sont chrétiennes.

  • Église Notre-Dame-de-la-Médaille-Miraculeuse (catholique romain)
  • Église Saint-Andrew (anglicane)
  • Église Knox (presbytérienne)
  • Église Zion (église unie)
  • Chapelle Bible (presbytérienne)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Recensement du Canada, 2016
  2. Répertoire des municipalités : New Carlisle
  3. René Lévesque est né à Campbellton, au Nouveau-Brunswick, qui possédait le seul hôpital moderne de la région à l'époque.
  4. Commission de toponymie du Québec : New Carlisle
  5. Info Gaspésie
  6. « New Carlisle (Municipalité) », Commission de toponymie du Québec (consulté le 29 décembre 2011)
  7. [SDR,%20Qc&SearchType=Begins&SearchPR=01&B1=All&Custom=&TABID=1 Recensement 2011 : New Carlisle]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Elzéar Rose des vents
Bonaventure N Paspébiac
O    New Carlisle    E
S
Baie des Chaleurs,
Drapeau du Nouveau-Brunswick Nouveau-Brunswick