Nevin Yanıt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Nevin Yanit)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nevin Yanıt
Image illustrative de l’article Nevin Yanıt
Nevin Yanıt lors des Championnats d'Europe 2012.
Informations
Disciplines 100 m haies
Période d'activité 2007 -
Nationalité Drapeau : Turquie Turque
Naissance (32 ans)
Lieu Mersin
Taille 1,65 m
Poids 60 kg
Records
12 s 63 (2010, NR)
Palmarès
Championnats d'Europe 1 - -
Universiade 1 1 -

Nevin Yanıt (née le à Mersin) est une athlète turque, spécialiste du 100 mètres haies.

Carrière sportive[modifier | modifier le code]

Elle a été Championne d'Europe espoirs en 2007. Elle remporte la médaille d'or sur 100 m haies aux Jeux méditerranéens 2009. En 12 s 89, elle remporte l'Universiade à Belgrade peu après.

Son ancien meilleur temps qu'elle avait égalé à trois reprises est de 12 s 76 (à Réthymnon en juillet 2007 ; à Istanbul en juin 2008 ; à Heusden-Zolder en juillet 2008). Elle remporte la médaille d'or lors des Championnats d'Europe d'athlétisme 2010 en battant, en 12 s 63, le record national de Turquie. Après cette victoire, la ville de Mersin où elle habite constate ses piètres conditions d'entraînement et décide de lui faire construire une piste spécialement pour elle. La piste est sobrement baptisée "Piste d'athlétisme Nevin Yanit".

Elle conserve son titre continental du 100 m haies à l'occasion des Championnats d'Europe 2012 d'Helsinki, devançant avec le temps de 12 s 81 les Biélorusses Alina Talay et Katsiaryna Paplauskaya[1].

En avril 2013, son nom apparaît sur une liste de huit athlètes turcs au côté d'Aslı Çakır Alptekin contrôlés positifs par l'Agence internationale de lutte contre le dopage[2]. Elle est alors suspendue en raison de plusieurs contrôles positifs subis en et hors compétition[3].

Elle reprend la compétition le 6 mars 2016 sur 60 m haies avec une victoire en 8 s 35[4].

Le 18 mai 2017, elle remporte l'argent des Jeux de la solidarité islamique en 13 s 71[5].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Temps
2004 Championnats des Balkans Istanbul 2e 100 m haies 13 s 66
2006 Coupe d'Europe Thessalonique 1re 100 m haies 12 s 90
2007 Championnats des Balkans en salle Le Pirée 1re 60 m haies 8 s 04
Championnats d'Europe espoirs Debrecen 1re 100 m haies 12 s 90
Universiade Bangkok 2e 100 m haies 13 s 07
2008 Coupe d'Europe Istanbul 1re 100 m haies 12 s 73
2009 Championnats d'Europe par équipes Bergen 1re 100 m haies 13 s 10
Jeux méditerranéens Pescara 1re 100 m haies 13 s 08
Universiade Belgrade 1re 100 m haies 12 s 89
2010 Championnats d'Europe par équipes Budapest 1re 100 m haies 12 s 74
Championnats d'Europe Barcelone 1re 100 m haies 12 s 63
Coupe continentale Split 4e 100 m haies 12 s 84
2011 Championnats d'Europe par équipes Izmir 6e 100 m haies 13 s 18
Universiade Shenzhen 6e 100 m haies 13 s 27
2012 Championnats des Balkans en salle Istanbul 1re 60 m haies 8 s 16
Championnats d'Europe Helsinki 100 m haies DSQ
Championnats des Balkans Eskisehir 60 m haies DSQ
Jeux olympiques Londres 100 m haies DSQ
2013 Championnats des Balkans en salle Istanbul 60 m haies DSQ
Championnats d'Europe en salle Göteborg 60 m haies DSQ
2016 Championnats des Balkans Pitesti 5e 100 m haies 13 s 83
2017 Jeux de la solidarité islamique Bakou 2e 100 m haies 13 s 71
finale 4 x 100 m DNF
Championnats d'Europe par équipes Vaasa 9e 100 m haies 14 s 23

Records[modifier | modifier le code]

Épreuve Temps Lieu Date
60 m haies 8 s 00 (NR) Drapeau : Belgique Gand 18 février 2007
100 m haies 12 s 63 (NR) Drapeau : Espagne Barcelone 31 juillet 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) EAA, « Yanit does it again », sur european-athletics.org, (consulté le 1er juillet 2012)
  2. Cakir Alptekin soupçonnée, lequipe.fr, le 26 avril 2013
  3. Asli Cakir Alptekin convaincue de dopage, lequipe.fr, le 3 mai 2013
  4. « 3 yıl sonra pistlere döndü », NTV,‎ (lire en ligne)
  5. (ar) « Qatar’s Ashraf Elseify wins hammer throw bronze », Gulf-Times,‎ (lire en ligne)