Nevşehir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nevşehir
Image illustrative de l'article Nevşehir
Administration
Pays Drapeau de la Turquie Turquie
Région Région de l'Anatolie centrale
Province Nevşehir
District Région de l'Anatolie centrale
Maire Hasan Ünver (2004, AKP)
Préfet Alaattin Turhan (2003)
Indicatif téléphonique international +(90)
Plaque minéralogique 50
Démographie
Population 83 317 hab.
Densité 15 hab./km2
Géographie
Coordonnées 38° 38′ N 34° 43′ E / 38.63, 34.7238° 38′ Nord 34° 43′ Est / 38.63, 34.72  
Superficie 543 800 ha = 5 438 km2
Localisation
Districts de la province de Nevşehir
Districts de la province de Nevşehir

Géolocalisation sur la carte : Turquie

Voir la carte administrative de Turquie
City locator 14.svg
Nevşehir

Géolocalisation sur la carte : Turquie

Voir la carte topographique de Turquie
City locator 14.svg
Nevşehir
Liens
Site de la mairie http://www.nevsehir.bel.tr
Site de la province http://www.nevsehir.gov.tr
Sources
« Index Mundi/Turquie »

Nevşehir est une ville de Turquie, préfecture de la province du même nom.

Située en Cappadoce, la ville conserve de nombreux habitats troglodytiques. La ville souterraine de Kaymaklı est la plus remarquable (avec Derinkuyu) des cinq cités souterraines ouvertes au public en Cappadoce. Creusée dans le tuf friable d'une colline par les Hittites vers 1500 av. J.-C., elle a grandi au fil des siècles, comptant désormais des kilomètres de galeries. Huit mille chrétiens, fuyant les persécutions romaines, y auraient trouvé refuge, logés sur huit étages en sous-sol.

Nevşehir a suivi les mêmes évolutions que le reste de la Cappadoce, que cela soit d'ordre politique (domination successive des grandes puissances antiques, puis médiévales), ou religieux (les religions polythéistes antiques, le christianisme, l'islam).

Histoire[modifier | modifier le code]

Pour certains, Nevşehir serait l'antique Nysse, mais cela reste totalement incertain pour l'Église catholique qui continue d'utiliser officiellement l'appellation Nysse pour le siège d'Évêque titulaire (autrefois appelé évêché "in partibus") du successeur de saint Grégoire de Nysse[1]. Fondée par les Hittites, elle passa sous domination assyrienne, perse (546 av. J.-C.), puis grecque (333 av. J.-C.). À la chute de l'empire d'Alexandre le Grand, la ville fit partie du royaume de Cappadoce et fut intégrée à l'empire romain au Ier siècle av. J.-C., puis à l'empire romain d'Orient, devenu l'empire byzantin.

C'est aussi durant la domination romaine qu'elle fut christianisée, et saint Grégoire de Nysse en fut au IVe siècle, un de ses évêques.

Après la bataille décisive de Manzikert en 1071, la ville fut prise par les seldjoukides, puis par les mongols (1308), et enfin par les ottomans au XVIe siècle : elle fut alors appelée « Muşkara ». C'est cette période qui vit l'islamisation progressive de la population de la ville et de sa région.

La ville moderne doit son origine au grand vizir et beau-frère du sultan Ahmet III, Nevşehirli Damat İbrahim Pacha, qui y naquit : il dota sa ville natale de mosquées, fontaines, écoles, auberges et hammams, et la renomma « Nevşehir » (« nouvelle ville »).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir l'Annuario Pontificio (publication officielle du Saint-Siège) de 2010, page 944. L'identification de Nevşehir avec Nysse semble contestée malgré les affirmations du site officiel de la municipalité de Nevşehir. Des vestiges d'un site antique ont été découverts à l'occasion de travaux de voirie dans le centre-ville en 2005. (Voir (tr) « Yol Çalışmasında Antik Kent Ortaya Çıktı », sur Nevşehir Belediyesi (consulté le 18/06/2009)). La localisation de Nyssa semble être à 1 km au nord du village d’Harmandali situé à 28 km au sud-ouest de Kırşehir, soit environ 90 km au nord-ouest de Nevşehir (38° 56′ 01″ N 33° 56′ 56″ E / 38.933508, 33.948848). Ce site comprend deux tells appelées Büyükkale (grand château) et Küçükkale (petit château) (Voir (de) Igor Pochoshajew, « Nyssa in Kappadokien », sur Bibliothek der Universität Rostock).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Turgay Tuna et Bülent Demirdurak, « Une ville en plein centre de la Cappadoce, Nevşehir », in Cappadoce, 3KG, Istanbul, 2012 (2e éd.), p. 148-151 (ISBN 9786055488079)
  • (tr) İlknur Aktuğ, Nevşehir Damat İbrahim Paşa Külliyesi, Kültür Bakanlığı, Ankara, 1993, 122 p. (ISBN 978-975-171010-9)
  • (tr) Faruk Güçlü, Nevşehir folklorundan izlenimler, Günorta Yayınları, Ankara, 1994, 86 p. (ISBN 9757284009)

Liens externes[modifier | modifier le code]