Men in Black (univers de fiction)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Neuralyzer)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Men in Black.
Men in Black
Univers de fiction
Genre(s) Science-fiction
Humour
Auteur(s) Lowell Cunningham
Année de création 1990
Pays d’origine États-Unis
Langue d’origine Anglais
Support d’origine Comics
Thème(s) Sauvegarde de la Terre
Contrôle de l'activité extraterrestre
Autre(s) support(s) Comics
Films
Dessin animé
Jeux vidéo
Musique

L’univers de Men in Black se centre sur l'histoire d'une organisation secrète, les MIB, qui gèrent, permettent et régulent l'activité extra-terrestre sur Terre.

Cette version a été inspirée d'un comic, où l'organisation avait des motifs et des moyens plus sombres, et gérait le paranormal en général plutôt que les extra-terrestres uniquement. En cela, le film et les versions qui ont suivi en diffèrent.

Description de l'univers[modifier | modifier le code]

Les MIB furent fondés à l'occasion du premier contact entre des humains et des extra-terrestres. Les extra-terrestres venus sur Terre étaient des réfugiés, qui souhaitaient faire de la Terre un abri. Les humains les ayant rencontrés acceptèrent, à condition de cacher cela pour éviter la panique parmi les humains. À cette fin, un traité fut signé, et les MIB (Men In Black) furent fondés pour règlementer l'immigration extra-terrestre et la cacher à la population. À l'heure actuelle, ils s'occupent d'un nombre incalculable d'espèces extra-terrestres, aussi bien pour aider ceux présents légalement à vivre que pour chasser les éventuels clandestins et criminels dangereux.

Comme l'entend leur nom, les agents des MIB s'habillent uniquement en costume noir, et sont tous vêtus de la même façon : veste, pantalon, cravate et chaussures noirs, chemise blanche et lunettes de soleil. Ceux qui entrent dans l'organisation sont littéralement effacés du monde : leur identité est supprimée, toute trace de leur existence en dehors des MIB est enlevée, et leurs noms sont supprimés au profit d'une unique lettre (apparemment la première de leur prénom), qui devient dès lors leur unique appellation. A priori, les extra-terrestres qui travaillent dans les MIB ne sont pas soumis à cette règle.

Pour accomplir leur tâche, les MIB sont dotés d'équipement d'une technologie de pointe (présumée d'origine extra-terrestre), y compris des armes extrêmement puissantes qui les aident à rivaliser avec les extra-terrestres les plus dangereux. Ils ont aussi des ordinateurs pour les localiser, les identifier et les surveiller. Enfin, ils disposent du « Neuralyzer », un appareil permettant d'effacer la mémoire des humains, dont ils se servent pour neutraliser les éventuels témoins gênants sans avoir à les tuer.

Neuralyzer[modifier | modifier le code]

Le neuralyzer, ou neurolaser en français (également appelé « flashouilleur » dans le doublage en français des propos du personnage interprété par Will Smith), est un appareil utilisé par les Men in Black pour effacer la mémoire du public mis en relation avec des extraterrestres ou témoins d'un phénomène prouvant leur existence. Il apparait pour la première fois dans le comic Men in Black, puis dans les 3 films, devenant un symbole des MIB.

Aspect[modifier | modifier le code]

Le neuralizer se présente sous la forme d'un cylindre d'environ 20 cm rétractable, afin de protéger l'émetteur. Ce dernier est rouge dans le premier film Men in Black, puis bleu dans les deux films suivants. Les boutons permettant le réglage de la période de mémoire à effacer se trouvent face à l'utilisateur.

Dans Men in Black III, le neuralyzer de 1969 fait 3 mètres de long. Ainsi une personne destinée à la neuralisation doit être amenée au QG, puis placée à l'intérieur du neuralizer.

Fonctionnement et effets[modifier | modifier le code]

« Ceci est un neurolaser. Il nous a été offert par des amis de province. Ce petit œil rouge isole les impulsions électromagnétiques du cerveau, et plus précisément celles de la mémoire. » L'agent K décrivant le neuralizer à des témoins dans Men in Black I

Le neuralyser envoie une impulsion électromagnétique qui isole certains signaux du cerveau humain, principalement ceux de la mémoire. La personne « neuralisée » doit regarder l'émetteur pour que sa mémoire soit effacée tandis que les Men in Black se protègent à l'aide de lunettes de soleil spéciales (souvent de marque Ray-Ban). Ils peuvent choisir combien de temps effacer de la mémoire des neuralisés.

Comics[modifier | modifier le code]

La première mini-série de trois albums a été publiée en 1990 par Aircel Comics, racheté ensuite par Malibu Comics qui a publié une nouvelle mini-série en 1994. Malibu Comics a été par la suite racheté par Marvel Comics, qui a poursuivi la publication.

Cette série a posé les bases de l'univers de fiction Men in Black dont certains éléments sont utilisés dans le film Men in Black sorti en 1997. Après la sortie du film, Marvel a publié plusieurs one-shots situés dans cet univers.

Série de films[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Men in Black (série de films).

Cette saga est composée de trois opus :

Un film crossover avec 21 Jump Street et 22 Jump Street est en projet. Intitulé MIB 23, il sera réalisé par James Bobin[1].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Équipe du tournage Films
Men in Black
(1997)
Men in Black 2
(2002)
Men in Black 3
(2012)
Réalisateur Barry Sonnenfeld
Producteur(s) Walter F. Parkes
Laurie MacDonald
Steven Spielberg
Scénariste(s) Ed Solomon Barry Fanaro Etan Cohen
Robert Gordon David Koepp
Jeff Nathanson
Compositeur Danny Elfman
Photographie Donald Peterman Greg Gardiner Bill Pope
Monteur(s) Jim Miller Richard Pearson Don Zimmerman
Steven Weisberg (en)
Budget 90 000 000 $ 140 000 000 $ 215 000 000 $
Durée 98 minutes 88 minutes 106 minutes
Dates de sortie 2 juillet 1997 3 juillet 2002 25 mai 2012
Genre science-fiction, comédie
Distributeur Columbia Pictures

Distribution et personnages[modifier | modifier le code]

Équipe du tournage Films
Men in Black
(1997)
Men in Black II
(2002)
Men in Black III
(2012)
Kevin Brown / Agent K Tommy Lee Jones
James Edwards III / Agent J Will Smith
Agent Z Rip Torn mentionné
Frank le chien Tim Blaney (voix) caméo photo
Jack Jeebs Tony Shalhoub

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Films Rotten Tomatoes Metacritic
Men in Black 91% (78 critiques)[2] 71 (22 critiques)[3]
Men in Black 2 39% (193 critiques)[4] 49 (37 critiques)[5]
Men in Black 3 70% (227 critiques)[6] 58 (38 reviews)[7]

Box-office[modifier | modifier le code]

Films Année de sortie Recettes au box-office Nombre d'entrées Budget Sources
Drapeau des États-Unis États-Unis, Drapeau du Canada Canada Reste du monde Monde Monde Drapeau de la France France Paris
Men in Black 1997 250 690 539 $ 338 700 000 $ 589 390 539 $ 5 799 742 entrées 1 039 942 entrées 90 millions $ [8],[9]
Men in Black 2 2002 190 418 803 $ 251 400 000 $ 441 818 803 $ 4 707 082 entrées 758 637 entrées 140 millions $ [10],[11]
Men in Black 3 2012 179 020 854 $ 445 005 922 $ 624 026 776 $ 2 129 210 entrées 558 301 entrées 215 millions $ [12],[13]
Total 620 130 196 $ 1 035 105 922 $ 1 655 236 118 $ 12 636 034 entrées 2 356 880 entrées 445 millions $

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

Série d'animation[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Men In Black / 21 Jump Street : un titre et un logo pour le cross-over », sur Allociné, (consulté le 13 avril 2016).
  2. (en) « Men in Black », sur Rotten Tomatoes, Flixster (consulté le 7 avril 2014)
  3. (en) « Men in Black », Metacritic (consulté le 7 avril 2014)
  4. (en) « Men in Black II », sur Rotten Tomatoes, Flixster (consulté le 7 avril 2014)
  5. (en) « Men in Black II », Metacritic (consulté le 7 avril 2014)
  6. (en) « Men in Black III », Rotten Tomatoes, Flixster (consulté le 7 avril 2014)
  7. (en) « Men in Black III », Metacritic (consulté le 7 avril 2014)
  8. (en) « Men in Black (1997) », sur IMDb.com, Inc, Box Office Mojo (consulté le 7 avril 2014)
  9. « Men in Black », sur JP's box-office.com (consulté le 7 avril 2014)
  10. (en) « Men in Black II (2002) », sur IMDb.com, Inc, Box Office Mojo (consulté le 7 avril 2014)
  11. « Men in Black 2 », sur JP's box-office.com (consulté le 7 avril 2014)
  12. (en) « Men in Black III (2012) », sur IMDb.com, Inc, Box Office Mojo (consulté le 7 avril 2014)
  13. « Men in Black 3 », sur JP's box-office.com (consulté le 7 avril 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]