The Neptunes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Neptunes)
Aller à : navigation, rechercher
The Neptunes
Description de cette image, également commentée ci-après

The Neptunes. Pharrell Williams (à gauche) et Chad Hugo (à droite).

Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Paroliers, producteurs de musique, compositeurs
Genre musical Rock, pop, hip-hop, RnB
Années actives Depuis 1992
Labels Star Trak Entertainment, Virgin Records, Arista Records, Columbia Records, i Am Other
Composition du groupe
Membres Chad Hugo
Pharrell Williams

The Neptunes est un groupe de hip-hop américain, originaire de Virginia Beach, dans l'État de Virginie. Il se compose des producteurs Chad Hugo et Pharrell Williams. Accompagnant la plupart des succès de ces dernières années, de manières officielle ou non, en tant que producteurs, cocompositeurs, chanteurs ou musiciens (participations aux albums de Shakira, Gwen Stefani, Mariah Carey, Justin Timberlake, Jay-Z, Britney Spears, etc.).

Les Neptunes ont sorti une compilation hip-hop et RnB intitulée The Neptunes Present... Clones avec des collaborations de Busta Rhymes, Kelis, Jay-Z, Clipse, ainsi que quatre albums au sein du groupe pop/hip-hop N.E.R.D (pour No one Ever Really Dies) : à savoir In Search of..., Fly or Die, Seeing Sounds et Nothing.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pharrell et Chad se rencontrent en camp de vacances à l'école The Gifted and Talented de Virginia Beach, où Williams était batteur, et Hugo jouait du saxophone[1]. Ils étaient ensemble dans une fanfare ; Pharrell jouait de la timbale et Chad conduisait la fanfare. En 1990, Chad et Pharrell forment une groupe à quatre de « type RnB » avec Shay et Mike Etheridge, q'u'ils nomment The Neptunes. Après avoir participé à un concours local de talents, ils sont découverts par Teddy Riley, dont le studio était situé près de l'école de Pharrell[2]. Après le lycée, ils signent avec Riley comme groupe[3].

Avec Riley, Pharrell écrit des verset pour la chanson Rump Shaker de Wreckx-N-Effect (1992). En 1994, Hugo et Williams s'établissent formellement comme un duo de producteurs et jouent l'assistance sur la chanson Tonight's The Night de l'album homonyme de BLACKstreet. Trois ans plus tard, ils continuent occasionnellement la production. Certaines productions comme New Beginning de SWV (1996) et Total (1996), ressemblent quelques peu à leur style musical d'origine. Leur première production majeure est Superthug de N.O.R.E. en 1998, qui atteint la 36e place du Billboard Hot 100, et leur fait gagner l'intérêt pour la première fois. Le duo travaillera alors beaucoup avec Kelis, pour son premier album, Kaleidoscope qui est leur première production intégrale, et pour le groupe Ol' Dirty Bastard et son album Got Your Money.

En 2001, The Neptunes attire l'intérêt mondiale avec I'm A Slave 4 U de Britney Spears, qui atteint la première place des classements en Europe et en Amérique du Sud. En 2003, ils publient sur l'album The Neptunes Present... Clones.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Productions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 2003 : Billboard RnB/Hip-Hop Award des producteurs de l'année
  • 2004 : Grammy Award des producteurs de l'année
  • 2004 : Grammy Award du meilleur album pop de l'année pour Justified de Justin Timberlake (en tant que producteurs)
  • 2007 : Grammy Award du meilleur morceau rap de l'année pour Money Maker de Ludacris featuring Pharrell (extrait de l'album Release Therapy)
  • 2009 : Billboard RnB/Hip-hop Award des producteurs de la décennie

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) "Q&A with The Neptunes, Q&A with The Neptunes
  2. (en) "Chad Hugo: Rock Star, interview avec Yolk Magazine, 2002.
  3. (en) "Neptunes production techniques; an interview with Chad Hugo" sur hiphopgame.com, from the December 2003 issue of 'Sound & Recording'.
  4. (en) « Fast and Furious 4 », sur imdb.com/ (consulté le 27 août 2017).
  5. (en) « Nigga Please », sur Rate your Music (consulté le 27 août 2017).