Nephilengys

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nephilengys est un genre d'araignées aranéomorphes de la famille des Araneidae[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Les espèces de ce genre se rencontrent en Océanie, en Asie du Sud-Est, en Asie du Sud et en Asie de l'Est[1].

Description[modifier | modifier le code]

Les mâles mesurent de 3,5 à 5,9 mm et les femelles de 10,4 à 18,6 mm[2].

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Selon World Spider Catalog (version 18.0, 11/05/2017)[3] :

Systématique et taxinomie[modifier | modifier le code]

Entre 2006[4] et 2017[5], ce genre a été placé dans les Nephilidae.

Ce genre a été démembré par Kuntner, Arnedo, Trontelj, Lokovsek et Agnarsson en 2013[6] entre Nephilengys proprement dit et Nephilingis.

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • L. Koch, 1872 : Die Arachniden Australiens. Nürnberg, vol. 1, p. 105-368 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b WSC, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. Kuntner, 2007 : A monograph of Nephilengys, the pantropical ‘hermit spiders’ (Araneae, Nephilidae, Nephilinae). Systematic Entomology, vol. 32, p. 95–135 (texte intégral)
  3. WSC, consulté le version 18.0, 11/05/2017
  4. Kuntner, 2006 : Phylogenetic systematics of the Gondwanan nephilid spider lineage Clitaetrinae (Araneae, Nephilidae). Zoologica Scripta, vol. 35, p. 19-62 (texte intégral).
  5. Dimitrov, Benavides Silva, Arnedo, Giribet, Griswold, Scharff & Hormiga, 2017 : Rounding up the usual suspects: a standard target-gene approach for resolving the interfamilial phylogenetic relationships of ecribellate orb-weaving spiders with a new family-rank classification (Araneae, Araneoidea). Cladistics, vol. 33, no 3, p. 221-250.
  6. Kuntner, Arnedo, Trontelj, Lokovsek & Agnarsson, 2013 : A molecular phylogeny of nephilid spiders: evolutionary history of a model lineage. Molecular Phylogenetics and Evolution, vol. 69, no 3, p. 961-979.