Neopalpa donaldtrumpi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Neopalpa donaldtrumpi est une espèce de lépidoptères de la famille des Gelechiidae.

Découverte[modifier | modifier le code]

L'espèce a été décrite par le biologiste canadien Vazrick Nazari en janvier 2017[1], sur la base d'une coloration externe des imagos et d'une structure des pièces génitales différentes de l'espèce voisine Neopalpa neonata.

Nazari a choisi le nom de donaldtrumpi en référence à la similitude entre les écailles jaune clair de la tête de l'animal et la coiffure de Donald Trump, alors président élu des États-Unis. Il espérait ainsi attirer l'attention sur l'importance de protéger des habitats fragiles contenant encore des espèces inconnues et sur le rôle de la taxonomie dans la compréhension de cette micro-faune[1]. De fait, la nouvelle espèce a été largement citée dans les médias américains et internationaux à la veille de l'investiture de Trump[2],[3],[4]. Des médias francophones l'ont à tort qualifiée de « mite » par mauvaise traduction du terme anglais moth (hétérocère).

Neopalpa donaldtrumpi est la deuxième espèce animale à recevoir un nom scientifique faisant référence à Donald Trump, après l'oursin fossile Tetragramma donaldtrumpi[5]. Le président des États-Unis précédent Barack Obama avait également eu droit plusieurs fois à ce type d'honneur[6].

Morphologie[modifier | modifier le code]

Les imagos de Neopalpa donaldtrumpi sont des petits papillons de 7 à 10 mm d'envergure. Les ailes antérieures sont jaune orangé avec des zones costale et terminale brun sombre, tandis que les ailes postérieures sont chamois clair. La tête est couverte d'écailles jaune pâle[1].


Répartition et biologie[modifier | modifier le code]

L'aire de répartition connue couvre le Sud de la Californie et le Nord-Ouest du Mexique (Basse-Californie), dans des habitats secs ou sablonneux[1].

La biologie et les premiers stades de l'espèce sont encore inconnus.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f Publication originale : (en) Vazrick Nazari, « Review of Neopalpa Povolný, 1998 with description of a new species from California and Baja California, Mexico (Lepidoptera, Gelechiidae) », ZooKeys, vol. 646,‎ , p. 79–94 (ISSN 1313-2970, DOI 10.3897/zookeys.646.11411).
  2. (en) « This new species of moth has ‘yellowish-white scales’ on its head. It is named for Donald Trump. », sur The Washington Post, (consulté le 20 janvier 2017).
  3. (de) « Motte trägt nun Namen von Donald Trump », sur Spiegel Online, (consulté le 20 janvier 2017).
  4. « Cette nouvelle espèce de mite appelée Trump pour sa coiffure singulière », sur Le Parisien, (consulté le 19 janvier 2017).
  5. Zone Science - ICI.Radio-Canada.ca, « Les neuf espèces du président Obama », sur Radio-Canada.ca (consulté le 24 janvier 2017)
  6. « Les neuf espèces du président Obama », sur Radio-Canada.ca (consulté le 19 janvier 2017).

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]