Nemo (peintre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Nemo
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Nemo, de son vrai nom Serge Faurie, né le à Masseret[1] (Corrèze) et mort le [2] à Paris 18e[3],[4], est un peintre pochoiriste français, qui vécut longtemps à Belleville et à Montreuil.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enseignant en mathématiques, puis informaticien au sein d'une faculté de médecine, il est célèbre pour peindre sur les murs de Paris une silhouette noire d’un homme en imperméable coiffé d'un chapeau. On retrouve aussi dans ses dessins des ballons, une valise, un parapluie, un tigre, des fleurs et des papillons.

Son nom fait référence à la bande dessinée Little Nemo in Slumberland (1905), de Winsor McCay[5]. Son motif du ballon rouge évoque le film le Ballon rouge d'Albert Lamorisse, tournée dans le quartier de Belleville.

Choisissant des murs abîmés, des portes condamnées ou des fenêtres murées, il offre au détour des rues, un peu de poésie aux passants de Belleville et de Ménilmontant.

Il s'est souvent associé avec le street artiste Jérôme Mesnager dont les personnages blancs répondent alors à son mystérieux homme noir.

Son décès est annoncé en [6].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « NEMO, - Le Delarge -Le dictionnaire des arts plastiques modernes et contemporains », sur www.ledelarge.fr (consulté le )
  2. « Street-Art: Adieu, Nemo », menil.info, (consulté le ) «Nemo nous a quittés ce mercredi 15 septembre.»
  3. (it) « E’ morto Nemo, colosso della street art. A lui si deve la grande svolta poetica dei murales », stilearte.it, (consulté le ) «A Parigi è morto Nemo, al mondo Serge Fauri. Era nato nel 1947 »
  4. Insee, « Acte de décès de Serge Faurie », sur MatchID
  5. « Sur les traces de Nemo », paris.fr (consulté le )
  6. Le Figaro, « Disparition du street artiste Nemo, enchanteur du XXe arrondissement de Paris », sur lefigaro.fr,
  7. « Le Figaro - Livres : Actualité de la littérature », sur Le Figaro.fr (consulté le ).
  8. « Nemo par Daniel Pennac », sur LExpress.fr, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :