Nemfidius de Provence

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pièce de monnaie argente de Nemfidius, patrice de Provence (700-710, monnayée à Marseille).

Nemfidius, patrice de Provence vers les années 700-710.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le patrice Nemfidius est connu par plusieurs sources. La première, un texte de 780[1] indique une liste de cinq patrices provençaux entre le début des années 690 et la fin des années 730, respectivement : Ansedertus, Nemfidius, Antenor, Metranus et Abbon. Ce document signale en particulier des spoliations effectuées par le patrice Antenor sur des propriétés de Saint-Victor résultant de donations du patrice Nemfidius ou de sa femme Adaltrude[2]. Nemfidius a également fait frapper de nombreuses monnaies, des deniers en argent appelés deniers de Marseille[3], avec son nom ou son monogramme[4].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • P.A. Février (sous la direction de) - La Provence des origines à l'an mil, page 462

Liens internes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Protocole rédigé à Digne en 780 contenu dans le cartulaire de Saint-Victor.
  2. Certains de ces biens (propriétés au nord de Digne) auraient été donnés à l'abbaye sous Charles Martel (715-741) par Adaltrude, la veuve de Nemfidius.
  3. Pour Jean Lafaurie, la fabrication des monnaies d'argent commence vers 675, année de l'assassinat de Childéric II. Ces fabrications continuent jusqu'à l'avènement de Pépin le Bref en 751. La plupart de ces monnaies nous sont connues grâce à l'inventaire de Morel-Fatio du Trésor de Nice-Cimiez et à la publication de Chabouillet en 1890. Le trésor qui fut découvert dans les années 1850 (1851) contenait plus de 2 000 (2 294) deniers d'argent, dont 1 500 pièces de Marseille (d'après Ph. Grierson). Le trésor aurait été enfoui entre 730 et 740. Notre denier, normalement anonyme, pourrait néanmoins être attribué au patrice Antenor. Précédemment, ce type fut attribué à tort au patrice Nemfidius à cause du monogramme du revers. Ces monnaies ont aussi été données à l'atelier d'Avignon. Trois deniers de ce type (B.2685-2687) sont répertoriés par A. de Belfort et seraient à dater du début du VIIIe siècle .
  4. Philip Grierson, Philip Raymond Grierson, Mark Blackburn - Medieval European Coinage, ici