Nemetskaïa sloboda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une ville de Russie
Cet article est une ébauche concernant une ville de Russie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cette section ou cet article est une traduction incomplète. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date)

Vous pouvez modifier la page pour effectuer la traduction.

Alexandre Benois. Au quartier allemand (1911)

La Nemetskaïa sloboda (russe : Немецкая слобода) ou sloboda koukouï (russe : слобода Кукуй) est l'ancien quartier « allemand » de Moscou. Apparu au XVe siècle, il était composé majoritairement d'étrangers, dont certains fait prisonniers lors de la Guerre de Livonie, qui étaient appelés « Germains » par les Russes (« remets » voulant dire en russe « muet »).

Il était situé au nord-est de la ville sur la rive droite de la rivière Iaouza, et à l'est du ruisseau Koukouï (d'où son autre nom), dans l'arrondissement actuel de Basmanny du quartier de Lefortovo. Ses limites correspondaient à l'actuelle rue Dobroslobodskaïa et au chemin Bolchoï Demidovsky qui longe le Koukouï à l'ouest, à la rue Spartakovskaïa au nord et à la Iaouza au sud-est. Le Koukouï formait autrefois un vaste étang à l'emplacement de l'actuel chemin Elizavetinsky, sur le site du stade Sokol de l'Université technique d'État de Moscou qui occupe la partie sud de l'ancien quartier allemand.

Le vieux quartier allemand[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  • Russian: П.В.Сытин, "Из истории московских улиц", М, 1948 (Sytin), pp. 304-313