Nemanja Radulović

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Nemanja Radulovic)
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un musicien image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un musicien français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Nemanja RadulovićНемања Радуловић
Description de l'image Nemanja Radulovic.jpg.
Naissance (31 ans)
Niš Drapeau de la Serbie Serbie
Activité principale violoniste
Style Musique classique
Formation Conservatoire de Paris
Maîtres Joshua Epstein, Dejan Mihailovic, Patrice Fontanarosa
Site internet Site officiel de Nemanja Radulović

Nemanja Radulović (Немања Радуловић), né le à Niš en Serbie, est un violoniste serbe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Nemanja Radulović débute l'étude du violon en 1992. Il obtient en 1996 le Prix d'Octobre pour la musique de la ville de Belgrade, puis, en 1997, le Prix Spécial du ministère de l’Éducation de la République Serbe « Talent de l'année 1997 ». Il poursuit ses études musicales en 1998 au Conservatoire de Sarrebruck auprès de Joshua Epstein, et de Dejan Mihailovic en 1999, à la Faculté des Arts de Belgrade. À l'âge de quatorze ans, il s'installe en France où il se perfectionne dans la classe de Patrice Fontanarosa au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris.

En 2006, il remplace au pied levé Maxim Vengerov dans le Concerto de Beethoven avec l’Orchestre philharmonique de Radio France et Myung-Whun Chung à la Salle Pleyel. Depuis, il se produit comme soliste international, en formation avec les 2 ensembles de chambre qu'il a fondés : Les Trilles du Diable et Double Sens, ou encore régulièrement avec la harpiste Marielle Nordmann, et les pianistes Laure Favre-Kahn et Susan Manoff.

Régulièrement invité d'honneur de rendez-vous musicaux prestigieux (festival de musique de Sully, les Nuits Romantiques du Lac du Bourget, la Chaise-Dieu etc.), Nemanja Radulovic accède à une notoriété populaire en promenant son violon sur des plateaux télévisés, comme Vivement Dimanche en 2015. Sa récente signature chez le label Deutsche Grammophon ne fait que confirmer son statut de star internationale[1].

Nemanja donne entre 80 et 100 concerts par an dans le monde entier.

Il joue sur un violon Jean-Baptiste Vuillaume de 1843.

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

  • 1996 - Prix d’Octobre de la ville de Belgrade
  • 1997 - Élu « Talent de l’année » par le Ministère de l’Éducation serbe
  • 1998 - Cinquième prix de Concours International de Violon "Prix Rodolfo Lipizer" (plus jeune lauréat du concours - 12 ans)
  • 2001 - Deuxième prix (premier prix non attribué) de Concours Antonio Stradivarius - Cremona
  • 2001 - Premier prix de Concours George Enesco de Bucharest
  • 2003 - Premier prix de Concours International de Violon de Hanovre
  • 2005 - « Révélation internationale de l’année » aux Victoires de la musique classique
  • 2006 - Nommé « Rising Star » pour la saison 2006/2007
  • 2014 - « Soliste instrumental » aux Victoires de la musique classique
  • 2015 - Doctorat "Honoris-Causa" de l'université de Nis
  • 2015 - "ECHO" prix de musique - Berlin
  • 2015 - "Elle Style award" musicien de l'année

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 2006 - Pièces pour violon seul (Transart Live)
  • 2008 - Mendelssohn, Concertos pour violon 1 et 2 (Transart Live)
  • 2009 - Les trilles du diable (Decca)
  • 2010 - Beethoven, Sonates pour violon et piano 5, 7 et 8, avec Susan Manoff, piano (Decca)
  • 2011 - Les cinq saisons (les quatre saisons de Vivaldi et "Spring in Japan", composition originale d'Alexander Sedlar) (Decca)
  • 2013 - Après un rêve, avec Marielle Nordmann (Transart)
  • 2013 - Paganini Fantasy (Deutsche Grammophon)
  • 2014 - Carnets de Voyage (Deutsche Grammophon)
  • 2016 - Bach (Deutsche Grammophon) avec l'ensemble Double sens

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. émission Music Mag 73 sur Radio Aix-les-Bains consacrée au festival Nuits Romantiques 2016

Liens externes[modifier | modifier le code]