Nelly Trumel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Nelly Trumel
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (80 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Membre de
Mouvement
Anarchisme, anarcha-féministe (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Nelly Trumel, née le 12 août 1938, est une artiste peintre[1] et une militante féministe et anarchiste française.

En 1986, elle adhère à la Fédération anarchiste, et anime de cette date à 2013, l’émission hebdomadaire Femmes libres sur Radio libertaire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle entame sa vie militante à la Fédération des conseils de parents d'élèves où elle est active de 1970 à 1984.

Elle s’engage ensuite dans le mouvement féministe, d'abord dans le Collectif national pour les droits des femmes, puis dans Les Chiennes de garde[2].

Femmes libres

Femmes libres, Femmes qui se libèrent !
Femmes qui se révoltent !
Femmes qui luttent !
Femmes qui témoignent !
C’est Femmes Libres sur Radio libertaire !
[3]

En 1986, elle rejoint la Fédération anarchiste et anime (jusqu'en mars 2013) l’émission Femmes libres sur Radio libertaire, en mémoire des Mujeres Libres de la révolution sociale espagnole de 1936[4]. De 1989 à 1991, elle assure le secrétariat de la programmation de Radio libertaire[5],[6].

Archives[modifier | modifier le code]

Les archives de Nelly Trumel, données à l’association Archives du féminisme, sont déposées à l’université d’Angers au Centre des archives du féminisme[7],[8].

Publications[modifier | modifier le code]

Contributions[modifier | modifier le code]

  • Michèle Dayras (dir.), Femmes et violences contre les femmes dans le monde, Paris, L'Harmattan, 1995[9]

Bibliographie et sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Nelly Trumel », sur artistescontemporains.org.
  2. Dictionnaire des anarchistes, « Le Maitron » : Nelly Trumel.
  3. « Femmes libres », sur centre-hubertine-auclert.fr.
  4. Arlène Doumit-El Khoury, « féminisme, avez-vous dit ? », Vacarme, nos 4 - 5,‎ , p. 54–58 (ISSN 1253-2479, DOI 10.3917/vaca.004.0054, lire en ligne)
  5. Nicole Beaurain, Christiane Passevant, Femmes et anarchistes : De Mujeres libres aux anarchaféministes, in Actualité de l'anarchisme, L'Homme et la société, n°123-124, 1997. page 88], DOI:10.3406/homso.1997.2880.
  6. Christine Bard (dir.), Dictionnaire des féministes : France, XVIIIe-XXIe siècle, Paris, Presses universitaires de France, 2017, (ISBN 978-2-13-078720-4), [lire en ligne].
  7. Fonds Nelly Trumel 42 AF, Centre des archives du féminisme, Répertoire numérique détaillé, Bibliothèque universitaire d'Angers, été 2015, lire en ligne.
  8. Fonds Nelly Trumel, in France Chabod, Les Acquisitions patrimoniales de la bibliothèque universitaire d’Angers depuis 2008, Archives d’Anjou : mélanges d’histoire et d’archéologie angevines, 2014, pp.127-137, [lire en ligne].
  9. Christiane Passevant, Femmes et violences contre les femmes dans le monde, L'Homme et la société, n°119, 1996, page 149.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]