Nelly Pouget

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pouget.
Nelly Pouget
Andrevillers-ledire2.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (64 ans)
DijonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Instrument
Genre artistique

Nelly Pouget née le , est une compositrice et saxophoniste française autrice, multi instrumentiste en jazz contemporain et musiques improvisées.

Biographie[modifier | modifier le code]

Nelly Pouget fréquente dès l'âge de 13 ans le conservatoire de sa ville natale Dijon[1] et, à 14 ans choisit le saxophone avec pour professeur Jean-Marie Londeix. Elle dirige et enregistre son premier CD en 1991 avec le batteur Sunny Murray en quatuor. Elle se produit avec de nombreux musiciens de la scène free jazz comme les batteurs Sunny Murray et Andrew Cyrille, les contrebassistes Kent Carter et Jean-François Jenny-Clark, les pianistes Marilyn Crispell[2], Siegried Kessler. En 1993, elle fait connaître le pianiste et arrangeur californien Horace Tapscott, lors de son deuxième disque[3]. En 1996, elle joue avec le pianiste Makoto Sato et le contrebassiste James Lewis[4].

En 2017, Philippe Lenoir réalise un film qui retrace la vie et l’œuvre de Nelly Pouget[5].

Disques[modifier | modifier le code]

  • Le Dire, Nelly Pouget quartette, Minuit Regards, 1991
  • Le Vivre, Nelly Pouget quartette / septette , Minuit Regards, 1993
  • Quartet Live at Procreart Paris, Nelly Pouget , Minuit Regards, 1996
  • Le Voir, Nelly Pouget duo avec piano,Minuit Regards, 1997
  • Fraîcheur Cuivrée, Nelly Pouget solo CD, Minuit Regards, 1999
  • Le Waw, Nelly Pouget duo avec grandes orgues, 2002
  • Spirale Danse, CD Nelly Pouget, Minuit Regards, 2017

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Spirale Danse, réalisation Jérémie Lenoir, 2017

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • ffff, Télérama, pour l'album Le Dire, 1992[6]
  • Disque du mois, Le Dire, 1991[7]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Nelly Pouget & Maurice Clément », sur Libération.fr, (consulté le 9 mars 2019)
  2. « JAZZ. La virtuose de Philadelphie est en concert dimanche à Sons d'hiver. Marilyn Crispell se joue du piano », sur Libération.fr, (consulté le 9 mars 2019)
  3. « La dernière touche D'Horace Tapscott.Le pianiste militant est mort d'un cancer à 64 ans. », sur Libération.fr, (consulté le 9 mars 2019)
  4. Jules MERLEAU-PONTY, « Pour une philosophie de l'acte musical.À propos du trio Nelly Pouget, James Lewis, Makoto Sato », Improjazz,‎
  5. Franpi Barriaux, « Nelly Pouget », sur Citizen Jazz, Citzenjazz, (consulté le 9 mars 2019)
  6. « Nelly POUGET - Le Dire », Télérama,‎
  7. Lucien GIRAUDO, « Disque du mois, Nelly Pouget », Jazz Magazine,‎

Liens externes[modifier | modifier le code]