Nejime Shigenaga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Nejime Shigenaga est un nom japonais traditionnel ; le nom de famille (ou le nom d'école), Nejime, précède donc le prénom (ou le nom d'artiste).

Nejime Shigenaga (禰寝 重長?, 1536 – 1580) est un samouraï des époques Sengoku et Azuchi-Momoya de l'histoire du Japon. Fils de Nejime Kiyotoshi, Shigenaga est un obligé du clan Kimotsuki et le chef à la 16e génération de sa famille[1]. Il rejoint Kimotsuki Kanetsugu dans sa lutte contre le clan Shimazu de la province d'Ōsumi. Cependant, à la suite de la défaite du clan Kimotsuki, Shigenaga comprend que la position de la famille est intenable aussi conclut-il indépendamment un accord de paix avec Shimazu Yoshihisa[2]. Cela suscite la colère de Kimotsuki Kanesuke qui l'attaque. Cependant, les Shimazu sont en mesure de sauver Shigenaga[1]. Plus tard, Shigenaga devient obligé de Shimazu Yoshihisa et aide le clan Shimazu dans des questions commerciales. Shigenaga passe pour avoir été le premier à encourager la culture du mandarinier au Japon.

Shigenaga est l'ancêtre de Komatsu Tatewaki, le célèbre conseiller principal du domaine de Satsuma à l'époque du Bakumatsu[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]