Neil L. Andersen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Neil L. Andersen
Neil L. Andersen4.jpg

Neil L. Andersen

Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (66 ans)
LoganVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation

Neil Linden Andersen, né le à Logan, est un dirigeant religieux américain. Il est membre du collège des douze apôtres de l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours depuis 2009.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Né à Logan, dans l'Utah, Neil Andersen passe sa jeunesse à Pocatello dans l'Idaho. Appartenant à l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours, il est missionnaire en France de 1970 à 1972 avant de revenir poursuivre ses études aux États-Unis. Il est diplômé en économie de l'université Brigham Young en 1975 et obtient une maîtrise en administration des affaires de la Harvard Business School en 1977[1]. Il fera une carrière dans la publicité, l'immobilier et les services médicaux.

Le , il épouse Kathy Sue Williams au temple de Salt Lake.

Responsabilités dans l'Église[modifier | modifier le code]

En 1989, Neil L. Andersen est rappelé en France, cette fois pour être président de la mission de Bordeaux. En 1993, il est appelé dans le premier collège des soixante-dix et comme doyen des présidents des soixante-dix. Il assiste les apôtres dans la supervision des activités de l'Église au Mexique et en Amérique centrale et dirige le département de l'audiovisuel de l'Église. Il supervise le tournage du film Les témoins, un seul troupeau et un seul berger et le lancement du site Internet Mormon.org, en 2001[1].

Le , il devient apôtre de l’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours après la mort de Joseph B. Wirthlin et est appelé à siéger au collège des douze apôtres[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « New member of Quorum of Twelve: Elder Neil L. Andersen », sur Deseret News,

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]