Neil Gorsuch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Neil Gorsuch
Illustration.
Neil Gorsuch en 2017.
Fonctions
Juge à la Cour suprême des États-Unis
En fonction depuis le
(2 ans, 5 mois et 7 jours)
Président John G. Roberts, Jr.
Prédécesseur Antonin Scalia
Juge à la cour d'appel des États-Unis pour le dixième circuit

(10 ans, 8 mois et 1 jour)
Prédécesseur David M. Ebel
Successeur Allison H. Eid
Biographie
Date de naissance (52 ans)
Lieu de naissance Denver (Colorado, États-Unis)
Nationalité Américaine
Diplômé de Université Columbia
Faculté de droit de Harvard
Profession Avocat
Religion Épiscopalisme

Neil Gorsuch
Membres de la Cour suprême des États-Unis

Neil McGill Gorsuch, né le à Denver, est un juriste, avocat et juge américain. Nommé juge à la cour d'appel des États-Unis pour le dixième circuit par George W. Bush en 2006, il devient juge à la Cour suprême le , sur proposition du président Donald Trump.

Formation[modifier | modifier le code]

Neil Gorsuch est d'abord diplômé de l'université de Columbia où il obtient un Bachelor of Arts en 1988, puis il poursuit à l'université Harvard, d'où il sort en 1991 titulaire d'un diplôme de Juris Doctor (docteur en droit). En 2004, il complète ce parcours en obtenant le titre de doctorat universitaire (Ph.D.) à Oxford[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Gorsuch travaille comme assistant du juge fédéral David B. Sentelle à la cour d'appel pour le circuit du district de Columbia, puis aux côtés des juges de la Cour suprême Byron White et Anthony Kennedy[1], en 1993 et 1994. Il travaille ensuite pendant dix ans, de 1995 à 2005, comme avocat d'affaires dans un cabinet juridique de Washington, D.C.. De 2005 à 2006, il devient le premier adjoint du procureur général associé des États-Unis, Robert McCallum[1].

En 2006, le président George W. Bush le nomme au poste de juge fédéral à la cour d'appel pour le dixième circuit, et le Sénat confirme cette nomination peu de temps après, à l'unanimité des votants[1],[2].

Il est pressenti en 2017 au poste de juge à la Cour suprême au même titre, notamment, que William H. Pryor ou Thomas Hardiman[2]. L'American Bar Association lui accorde à l'unanimité sa meilleure note (« bien qualifié »)[3]. Le , le président Donald Trump annonce sa nomination[4]. Devant l'opposition de la minorité démocrate au Sénat, les républicains abaissent de 60 à 50 le nombre minimal de voix requis pour que cette nomination prenne effet : Gorsuch voit ainsi sa nomination confirmée le par le Sénat par 54 voix contre 45. Elle est la plus faible majorité obtenue depuis la nomination du juge Clarence Thomas en 1991[5]. Il prête serment et entre en fonction le [6].

Vie familiale[modifier | modifier le code]

Neil Gorsuch est marié ; sa femme et lui ont deux enfants[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) « Hon. Neil Gorsuch », sur The Federalist Society.
  2. a b et c (en) Michele Gorman, « A Look at Neil Gorsuch, Possible Trump SCOTUS Nominee », sur Newsweek.
  3. « ABA Committee on Federal Judiciary Rates Supreme Court Nominee Neil Gorsuch “Well Qualified” « ABA News Archives », sur www.americanbar.org (consulté le 27 juin 2018)
  4. « Trump choisit le juge conservateur Neil Gorsuch pour siéger à la Cour suprême », sur ici.radio-canada.ca, (consulté le 1er février 2017).
  5. « Le Sénat américain confirme la nomination du juge fédéral Neil Gorsuch à la Cour suprême », Le Monde,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 8 avril 2017).
  6. Le Monde.fr avec AP et Reuters, « Etats-Unis : Neil Gorsuch prête serment comme juge de la Cour suprême », sur Le Monde.fr, (consulté le 13 avril 2017).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]