Nebahat Albayrak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Albayrak.
Nebahat Albayrak
Nebahat Albayrak, en 2007.
Nebahat Albayrak, en .
Fonctions
Secrétaire d'État à la Justice des Pays-Bas

(3 ans et 1 jour)
Premier ministre Jan Peter Balkenende
Gouvernement Balkenende IV
Prédécesseur Ella Kalsbeek
Successeur Fred Teeven
Biographie
Date de naissance (49 ans)
Lieu de naissance Şarkışla (Turquie)
Nationalité néerlandaise
turque
Parti politique PvdA
Diplômée de université de Leyde
Religion islam

Nebahat Albayrak, née le à Şarkışla, est une femme politique néerlandaise, détentrice de la nationalité turque, membre du Parti travailliste (PvdA).

Entrée en à la Seconde Chambre des États généraux, elle est nommée secrétaire d'État du ministère de la Justice, notamment en charge du droit d'asile, de l'immigration et des naturalisations. Elle démissionne en , lors de la rupture de la coalition gouvernementale. Elle quitte la vie politique deux ans plus tard.

Biographie[modifier | modifier le code]

Études[modifier | modifier le code]

Arrivée en 1970 aux Pays-Bas, elle est diplômée de l'université de Leyde en droit international et européen en 1993. Dans le cadre de ses études, elle assiste à plusieurs conférences à l'université d'Ankara et à Sciences-Po Paris.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Élue représentante à la Seconde Chambre en 1997 après avoir intégré la liste travailliste sur proposition de Jacques Wallage, elle est membre du Parlement jusqu'en 2007.

Le 22 février 2007, elle devient secrétaire d'État auprès du ministre de la Justice dans le cabinet Balkenende IV. Elle et Ahmed Aboutaleb sont les premiers membres musulmans d'un gouvernement néerlandais. Certains représentants du Parti pour la liberté tentent d'empêcher leur nomination en engageant une motion de censure envers les membres du cabinet possédant la double nationalité, en mettant en avant que cela pose un problème envers la loyauté pour le Royaume des Pays-Bas. La motion est rejetée sans le soutien d'aucun autre parti. Le 23 février 2010, elle quitte le cabinet avec les autres membres de PvdA.

De nouveau représentante entre 2010 et 2012, elle quitte la vie politique en choisissant de ne pas se représenter lors des élections législatives néerlandaises de 2012.