Nazi Boni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nazi Boni
Description de cette image, également commentée ci-après

Monument en l'honneur de Nazi Boni
à Dédougou (Burkina Faso).

Nom de naissance Nazi Boni
Naissance
Bwan, Haute-Volta (désormais Burkina Faso)
Décès
Ouagadougou, Haute-Volta (désormais Burkina Faso)
Nationalité Voltaïque, citoyen de l'Union française
Profession
Instituteur, Écrivain
Autres activités
Formation
École William Ponty de Gorée à Dakar (1928-1931)

Nazi Boni, né le 1er juillet 1912 à Bouan, mort le 16 juin 1969 à Ouagadougou, est un homme politique issu de la Haute-Volta. Il est également considéré comme le premier écrivain de son pays.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études à Ouagadougou, il sort instituteur de l'École normale de Dakar. Directeur d'école en Haute-Volta et en Côte d'Ivoire, il est ensuite professeur à Bingerville.

Représentant de l'Union Voltaïque (en), il est élu en 1951 à l'Assemblée nationale française.

Nazi Boni écrit en 1962 Le Crépuscule des temps anciens, qui parle de la guerre du Bani-Volta.

Il meurt le 16 juin 1969 dans un accident de la circulation à Sakoinsé alors qu'il se rendait à Ouagadougou pour une conférence.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marie-Rose Abomo-Maurini, « Nazi Boni », dans Christiane Chaulet Achour, avec la collaboration de Corinne Blanchaud, (dir.), Dictionnaire des écrivains francophones classiques : Afrique subsaharienne, Caraïbe, Maghreb, Machrek, Océan Indien, Éd. H. Champion, Paris, 2010, p. 328-332 (ISBN 978-2-7453-2126-8)
  • Louis Millogo, Nazi Boni, premier écrivain du Burkina Faso : la langue bwamu dans « Crépuscule des temps anciens », 2002, éd. Presses Universitaires de Limoges, 307p., (ISBN 9782842872465)

Liens externes[modifier | modifier le code]